17 / 05 / 2022

Le spécialiste des solutions EDI, qui mise sur « la confiance par la preuve » pour redorer le blason de l’opticien, inaugure Mimosa santé Concentrateur TPO (Tiers Payant Optique), une plateforme de santé à traçabilité probante en CopyLeft.

 

« Dans un écosystème complètement mondialisé, dématérialisé et totalement plastique, les acteurs et solutions ne peuvent plus s’auto déclarer dignes de confiance », explique Jean-Luc Levesque, PDG d’EdiEyes. Dans ce contexte, son concentrateur Mimosa santé pose l’impossibilité de la fraude à l’assurance « pour mettre fin à la non-confiance tellement coûteuse à tous les acteurs de la dispensation d’un équipement optique (opticien, laboratoire, OCAM) », argumente-t-il.

 

La traçabilité probante repose sur le principe simple qu’un équipement présenté à la prise en charge puis à la liquidation est bien, et en toute transparence :

  • celui qui sera facturé dans les mêmes termes par le laboratoire à l’opticien
  • celui qui sera dispensé au porteur
  • celui qui sera finement tracé pour toutes les vérifications ultérieures

 

« L’enjeu n’est pas pour autant technique, mais dans l’alignement, aboutement des processus métier. C’est bien la traçabilité probante qui est déployée là, pour une prochaine génération de relations d’affaires notamment avec les financeurs des systèmes de santé », explique EdiEyes, qui estime que, en faisant baisser les coûts de contrôle chez ces derniers, les remboursements pourraient être améliorés.

La société commence à communiquer sur Mimosa santé. La campagne a débuté avec des insertions sur le site de L’Argus de l’Assurance.