30 / 01 / 2023

En réponse au « jusqu’au boutisme » de Marisol Touraine, plusieurs syndicats de médecins, de chirurgiens-dentistes et d’autres professions de santé appellent leurs confrères à cesser leurs fonctions vendredi 13 novembre.

 

Après l’échec de la commission mixte paritaire qui devait s’accorder sur un texte commun, le projet de loi de santé revient en nouvelle lecture à l’Assemblée nationale et la ministre a bien l’intention d’y réintroduire le tiers-payant généralisé, qui avait été supprimé lors du vote au Sénat. Face à ce comportement jusqu’au-boutiste, la CSMF (le 1er syndicat de médecins), qui vient de rejoindre le mouvement Black Friday, demande aux médecins « de sensibiliser les patients en les informant contre les effets délétères de la loi de santé et en pratiquant la désobéissance civile au fur et à mesure de l’installation du tiers-payant généralisé. »

 

Des opticiens participeraient au mouvement

De plus en plus d’organisations professionnelles se rallient à cette initiative, de médecins mais aussi de chirurgiens-dentistes, d’infirmiers(ères), de podologues, d’ostéopathes… La page Facebook du Black Friday cite aussi « des opticiens », sans cependant préciser quelles sont le(s) structure(s) ou les personnes participantes.

 

Les réseaux de soins en ligne de mire

Voici le message global porté par le mouvement, qui prévoit aussi une manifestation devant l’Assemblée nationale le 16 novembre : « Ne rien faire aujourd’hui c’est les laisser nous détruire et nous asservir sans broncher. La porte est déjà fermée !! Nous ne nous fermons donc aucune porte, car aucune n’est ouverte !!! Non à la loi Touraine, pour conserver la liberté de choisir son professionnel de santé, en dehors de tout réseau de soins, pour conserver la liberté de prescriptions, de consultation, d’installation et de soins, pour sauvegarder l’indépendance professionnelle et le secret médical, pour conserver notre système de santé, pour garder le choix de sa mutuelle. »