26 / 01 / 2022

Selon le baromètre 2015 de la mutualité de proximité publié par la Fédération nationale indépendante des mutuelles (FNIM) avec le cabinet Epsy*, une part importante de la population ne se retrouve pas dans les garanties proposées par les complémentaires santé.

 

Selon le sondage, 93% des Français sont équipés d’une complémentaire santé (vs. 92% en 2014) et 90% de ceux-là en sont satisfaits. Pour 3 sondés sur 4, cette couverture complémentaire est indispensable, mais 87% des personnes non équipées estiment que ce n’est pas le cas (et même une baisse de tarif de 15% ne les ferait pas changer d’avis). Mais c’est surtout le contenu des garanties que nombre de sondés souhaiteraient voir évoluer : 36% sont prêts à payer plus cher pour avoir de meilleures garanties en cas d’hospitalisation ou de recours à des spécialistes et 38% seraient intéressés par un contrat moins cher qui rembourserait exclusivement les grosses dépenses de santé. Par ailleurs, près de 60% des Français souhaiteraient accéder à d’autres formes de contrats que les contrats responsables (qui, entre autres, plafonnent certains remboursements, comme ceux des dépenses d’optique).

 

*Du 2 au 11 septembre 2015, 1 000 personnes ont été interrogées, composant un échantillon national représentatif de la population française et des adhérents de mutuelles de la FNIM, qui rassemble une trentaine de mutuelles pour 1,5 million de bénéficiaires.