26 / 01 / 2022

Selon les résultats du quatrième baromètre Atol-Ifop sur l’intention d’achat des Français quant aux produits fabriqués dans l’Hexagone, 71% des consommateurs  sont disposés à dépenser plus pour un article de ce type.

 

Pour 41% des sondés, le surcoût peut être jusqu’à 5% plus cher et, pour 23%, de 5 à 10%. « Ce nouveau chiffre atteste de la stabilité de la tendance d’achat de produits hexagonaux, et confirme que pour une large majorité de la population, le Made in France est une garantie de qualité. La conjoncture économique actuelle ne semble donc pas avoir eu d’impact négatif sur la vision qu’ont les citoyens des biens fabriqués en France », note Atol.