22 / 10 / 2020

Quatre ans après s’être lancé exclusivement sur Internet, le pure player Sensee opte pour un modèle totalement intégré, de la conception à la distribution des lunettes.

 

Sensee devient une marque, qui dessine et fabrique elle-même ses montures : une collection « volontairement resserrée » d’une soixantaine de modèles (moitié homme, moitié femme) et de 250 références au total, de formes et styles divers, labellisée Origine France Garantie. Chaque paire existe en noir et en écaille, et est déclinée en deux ou trois autres couleurs selon les saisons. Toutes les montures sont vendues au prix unique de 49 euros. Sensee se défend cependant d’être une marque low-cost. « Nous fabriquons de beaux et bons produits à un prix jamais vu. C’est ça aussi qui est révolutionnaire », insiste son dirigeant Marc Simoncini. Côté verres, ceux-ci sont fabriqués par Carl Zeiss Vision. Leur prix est affiché clairement, pour chaque option et chaque traitement.

 

Par ailleurs, comme nous l’avions précédemment annoncé, la société troque son modèle pure player contre un modèle cross-canal. « Sensee, c’est maintenant un site Internet et des boutiques », explique la marque. Le premier magasin a ouvert le 2 novembre rue Rambuteau à Paris et le second ouvrira à Marseille dans quelques jours. « Nous avons conçu une expérience totalement cross-canal : les clients peuvent tout au long de leur parcours d’achat faire des allers-retours entre le site internet et les boutiques, plus besoin de choisir entre les deux mondes. Ils pourront par exemple essayer plusieurs montures en boutique et faire leur choix plus tard, depuis leur canapé, grâce aux photos prises en boutique qu’ils retrouveront sur leur compte client online », commente l’enseigne.