24 / 09 / 2020

Au terme d’un an de travail, le Gifo (Fédération des industriels de l’optique ophtalmique) se dote d’une nouvelle dynamique « pour mieux accompagner ses entreprises adhérentes dans un contexte de marché mouvant et plus exigeant. » 

 

Le Gifo évolue vers une organisation collégiale plus simple, plus ouverte et plus efficace et va désormais concentrer son action sur la seule optique ophtalmique (jusqu’en 2015, il représentait aussi les industriels de l’optique photonique). Elle « entend porter avec force la voix unifiée des industriels, réunis au sein des syndicats professionnels LEOO (présidé par Jérôme Colin) et Sidol (présidé par Jean-Michel Riedweg). » L’initiative a également reçu le concours des associations Silmo et Alutec qui deviennent respectivement membre associé et membre correspondant.

 

En décloisonnant et en mutualisant leurs forces, les fabricants espèrent, aux côtés des syndicats des professionnels de la vue, renforcer leur contribution à la promotion d’une filière optique accessible, qualitative, ouverte et responsable, au bénéfice des 40 millions de porteurs français. « Le Gifo restera particulièrement attentif aux questions fondamentales de l’accessibilité des produits au marché et à la garantie de la liberté de choix du consommateur. » Cette nouvelle organisation entend aussi apporter plus de services à valeur ajoutée aux entreprises adhérentes. Au travers de ses commissions de travail transverses, ou encore de la relance des « Rencontres du GIFO » (qui permettent aux entreprises d’échanger avec les acteurs clés de leur environnement économique et social), la Fédération entend également encourager la réflexion et la confrontation de points de vue : après avoir reçu les représentants des associations de patients le 9 juillet 2015, les industriels ont débattu le 16 novembre avec Jean-François Tripodi, directeur général de Carte Blanche Partenaires. Ils recevront ensuite l’économiste Marc Guyot, auteur du rapport « La vérité sur le secteur de l’optique en France…pour en finir avec la caricature », le 16 décembre prochain.