4 / 08 / 2020

L’Assurance maladie a récemment publié dans sa série « Points de repère » un document analysant les dépenses d’optique médicale en France et les cartographiant département par département.

 

Selon les chiffres issus du Sniiram (système national d’informations interrégimes de l’Assurance Maladie), les dépenses d’optique présentées au remboursement de l’Assurance Maladie s’élevaient à 5,6 milliards d’euros en 2014 pour un total de 14 millions d’équipements délivrés. Entre 2006 et 2014, ces dépenses ont progressé de +59%, essentiellement en raison de l’effet volume (+48 %) principalement lié à une augmentation du taux de recours (+34%), quel que soit l’âge des bénéficiaires.

 

Les opticiens du nord de la France vendent plus de progressifs  

En 2014, 20,6% de la population a acheté au moins un équipement d’optique (changement de verres, achat d’une nouvelle monture, d’un équipement complet, de lentilles etc.). Le taux de recours aux équipements complets est de 17,9% de la population. Il varie bien sûr selon l’âge des patients mais aussi selon leur lieu d’habitation. Pour les unifocaux, ses différences sont relativement faibles d’un département à l’autre : de 8% dans la Creuse à 13% dans les Bouches-du-Rhône (moyenne nationale : 10,2%). Les variations sont en revanche plus marquées pour les équipements multifocaux dont les taux de recours varient du simple au double entre les Alpes-Maritimes (4,9 %) et la Vendée (9,5 %).

 

Taux_recours_par_departement

 

Les franciliens payent leurs lunettes plus cher

En 2014, le coût moyen d’une paire de lunettes équipée de verres unifocaux est de 316 euros. Il passe à 613 euros pour les équipements multifocaux. Ces moyennes cachent cependant d’importantes disparités, notamment selon les zones géographiques. « Que ce soit pour les équipements unifocaux ou pour les équipements multifocaux, les prix les plus élevés s’observent plutôt en région parisienne, Alsace, Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur. Les disparités entre départements sont légèrement plus marquées pour les équipements unifocaux, avec des prix moyens variant de 260 euros dans la Creuse à 390 euros à Paris. Pour les équipements multifocaux, les prix moyens varient de 540 euros dans l’Aude à 740 euros dans le département des Hauts-de-Seine », souligne l’Assurance maladie.

prix_equipement_par_departement

 

L’intensité de la concurrence n’influence pas les prix

En 2014, 12 700 opticiens ont vendu 11,9 millions d’équipements complets. En moyenne 3,7 équipements ont été délivrés par jour et par opticien. Mais là encore, l’Assurance maladie observe d’importantes différences : 37% d’entre eux ont vendu moins de deux paires de lunettes par jour et 5% en ont vendu plus de 10 par jour. Il s’avère en outre que la densité des opticiens n’influe pas spécialement sur les prix des équipements. « Dans les situations de forte concurrence le chiffre d’affaires correspondant aux équipements complets par opticien est plus faible. Cependant, ceux-ci ne réduisent pas particulièrement les prix pour gagner plus de parts de marché ni ne les augmentent pour avoir un meilleur chiffre d’affaires. Ainsi, le prix des équipements par département ne semble pas lié au niveau de la concurrence sur le marché de l’optique », constate le document.

prix_equipement_par_densite_opticiens