2 / 07 / 2022

Depuis quelques saisons, la vogue des lunettes en bois ne cesse de croître. Peut-on encore proposer quelque chose de différent sur ce segment ? Avec leur première collection, François et Sébastien nous le prouvent.

 

Dès leur plus jeune âge, tous les deux se sont passionnés pour le travail artisanal et l’utilisation des matières naturelles : François a reconstruit avec son père un ancien village romain dans les Cévennes en utilisant les techniques de l’époque, quand Sébastien fabrique des kayaks en bois latté ou participe à la rénovation du Puy du Fou. Ce dernier en fera d’ailleurs son métier en devenant maquettiste volumiste et designer pour de grandes maisons de luxe comme Louis Vuitton, Hermès, Lanvin ou Berlutti. De son côte, François se tourne vers des études commerciales et exercera dans des cabinets de conseil en stratégie. C’est en 2000 qu’il se rencontrent lors d’une partie de pêche où ils découvrent au fil de la discussion leur passion commune pour la nature, les métiers d’art et l’artisanat de luxe. Mais l’idée de la collection de lunettes est encore loin. Il faut attendre 2013, lorsque Sébastien a besoin de lunettes pour corriger son hypermétropie. Mais ne trouvant pas la monture idéale, il décide de la créer. C’est de cette recherche de deux ans, qui a donné vie à 40 prototypes que naîtra l’idée de créer « un atelier de lunetier pour proposer des objets uniques aux amoureux des belles lunettes. », selon les techniques utilisées par les maitres luthiers et lunetiers. Ils commenceront à le construire de A à Z dès l’année suivante dans la vallée de la Sèvre, menant en parallèle toutes les recherches sur les branches, les matières, les charnières (qu’ils fabriquent eux-mêmes), le lattage des différents bois…

En février dernier, ils font le grand saut et lancent leur première collection locale et responsable, composée de 3 formes différentes déclinables sous 5 références en fonction des bois utilisés (le noyer noir, le padouk, le noyer, le bouleau madré, l’érable, le chêne fumé, le platane), du type de lattage des feuilles de bois, de la texture et de la finition (mat, satinée ou brillante). Toujours au niveau des matières, les charnières et visserie sont fabriquées en laiton, mais peuvent également être réalisées en aluminium, argent et or dans le cadre du service sur mesure. Car les porteurs à la recherche de produits encore plus uniques peuvent choisir les bois et les textures de la face et des branches. Le travail de François et Sébastien ne s’est pas limité au design ou aux matières mais s’est également concentré sur le confort du porteur : différentes tailles de branches sont ainsi proposées et ces modèles unisexes sont munis d’un système breveté de réglage de l’écartement des branches.

Haut de gamme, élégant et sobre, chaque modèle, vendu 990 euros prix public, porte le prénom d’écrivains, aventuriers, explorateurs qui ont marqué l’histoire française.

Au niveau de la distribution, François et Sébastien ciblent bien entendu des opticiens haut de gamme, sensibles au made in France et à leur démarche écoresponsable, et qui proposent des collections hors des sentiers battus. Très rapidement, ils envisagent de développer l’export en Grande-Bretagne, Allemagne, Autriche, Scandinavie, ainsi que dans les pays les plus réceptifs au savoir-faire et à l’expertise des artisans français.