25 / 09 / 2022

A l’occasion de son Assemblée générale du 20 mars, la coopérative a présenté ses chiffres 2015 et sa stratégie, qui repose notamment sur une nouvelle alliance avec l’assureur américain VSP.

 

En 2016, Krys Group entend notamment travailler sur la différenciation pour ses trois enseignes, qui « doivent ré-enchanter l’expérience client, en s’appuyant sur l’omnicanalité et sur des offres de services conçues comme des vecteurs de fidélisation. » Dans ce cadre, la coopérative vient d’annoncer « une toute nouvelle alliance stratégique avec VSP, géant mondial nord-américain des assurances. Ce rapprochement va permettre le développement d’une offre de services, à retrouver prochainement dans les magasins Krys. » Il pourrait notamment s’agir d’un système d’abonnement mensuel incluant divers avantages. Notons que VSP Vision Care est l’assureur N° 1 aux États-Unis avec plus de 49 000 entreprises clientes et 77 millions de personnes couvertes. Il est également propriétaire du lunetier Marchon et prestataire de services informatiques via sa branche Eyefinity (VSP équipe en France environ 4 000 magasins de ses logiciels).

 

Négocier avec les réseaux de soins

La coopérative veut également rééquilibrer la relation avec les réseaux de soins, qui représentent à ce jour 30% de son CA. « Cette évolution rapide de leur impact pourrait devenir une menace, si elle se prolongeait sans condition. Il convient donc de préparer les prochains appels d’offres, prévus en 2019 » : Krys Group s’assurera donc que les grilles tarifaires répondent à tous les besoins sans nivellement par le bas, et militera pour la transparence de ces appels d’offres. Pour accompagner le développement du réseau, qui s’est déjà agrandi en 2015 avec 40 nouveaux points de vente, Krys Groupe envisage aussi d’ouvrir (ou de faire passer sous l’une de ses 3 enseignes) 46 magasins supplémentaires. Les cotisations des adhérents n’augmenteront pas, pour la 3e année consécutive. Pour Krys, le groupe propose 3 ans d’exonération de cotisation pour toute adhésion réalisée avant le 31 décembre 2016.  Enfin, Krys Groupe déploiera diverses actions pour faire face à la contraction du marché : la coopérative investira dans le site de production de Bainville, dans l’informatique (déploiement du logiciel Konvergence en magasins) et le marketing (notamment en TV pour célébrer les 50 ans de l’enseigne cette année). Elle optimisera aussi le positionnement prix et encouragera la création de valeur : « les opticiens pourront recourir massivement aux achats via CODIR, monter en gamme et valoriser auprès de leurs clients la deuxième paire », note le groupe.

 

+2,3% en 2015

En 2015, Krys Group a enregistré une progression de son CA de +2,3%, à 929 millions d’€ (dont 733 M€ pour l’enseigne Krys). Son résultat net consolidé est de 3M€ (-26%). « Ce chiffre s’explique par la politique d’investissement du groupe, notamment dans son usine de Bazainville (Yvelines), mais aussi au profit de l’outil informatique, ainsi que de campagnes publicitaires et marketing. Des décisions stratégiques et nécessaires pour faire face à la contraction prévisible du marché. Enfin, toujours dans une logique d’investissement, Krys Group a décidé, cette année encore, de ne pas distribuer de dividendes à ses actionnaires », souligne la coopérative.

 

resultatsKrys_2015