6 / 12 / 2021

L’Asnav vient de présenter les résultats du Baromètre 2016 de la santé visuelle des Français. Ce sondage OpinionWay pour l’Asnav a qualifié les comportements de 800 individus, représentatifs de la population française, et 300 jeunes de 16-24 ans. ” Si les Français ont globalement une meilleure attitude, le principal souci se porte sur les jeunes, addicts aux écrans, qui ne mesurent pas les enjeux sur leur santé visuelle “, s’attriste Bertrand Roy, président de l’Asnav.

 

Les Français penseraient-ils enfin à autre chose qu’à l’économie ? La hausse des préoccupations de santé par rapport aux deux dernières années peut le laisser penser. Parmi ces préoccupations, les problèmes liés à la vue restent toujours en première position (sauf en ce qui concerne les enfants, où les problèmes dentaires surpassent la vue). En termes de dernier contrôle de la vue et de renouvellement de l’équipement, peu de changements avec respectivement, 75% des Français dont le dernier contrôle remonte à moins de deux ans et 80% qui affirment que leur fréquence de renouvellement d’équipement est de moins de 3 ans. La vente sur Internet, qui a fait couler beaucoup d’encre, ne séduit toujours pas (seulement 1% ont acheté leurs lunettes en ligne).

 

Les jeunes, accros aux écrans, négligent leur vue

Seulement 47% des jeunes de 16 à 24 ans déclarent faire plus attention à leur vue que dans le passé (en recul de 6 points). Pourtant, parmi ceux qui ont une correction, ils sont entre 21% et 36% à ne pas porter leur équipement pour lire, travailler sur ordinateur, regarder la TV ou conduire (une voiture comme un deux roues). Pourquoi ? 44% pensent qu’ils n’en ont pas besoin, 43% oublient, tout simplement (en hausse de 12 points) et 27% car ils n’ont pas leurs lunettes sur eux (en hausse de 14 points.)

En parallèle de ce non-port, les temps d’exposition aux écrans explosent : 6h35 pour l’ensemble des Français et 9h24 pour les 16-24 ans, dont 3h46 par jour à regarder l’écran de leur téléphone portable. Mais comme l’année passée, ils ne sont que 34% à penser qu’ils sollicitent trop leur vue et 52% (en hausse de 4 points) à avoir déjà ressenti des troubles visuels à cause du temps passé devant un écran. Eux qui sont accros au écrans ont-ils entendu parler de la lumière bleue ? 34% répondent oui, mais parmi eux 16% ne voient pas bien de quoi il s’agit… Il y a donc encore beaucoup de travail à faire. L’Asnav en est totalement consciente et travaille déjà sur de futures actions pour sensibiliser les jeunes.

 

Retrouvez une analyse complète des résultats du Baromètre 2016 de la santé visuelle des Français (la vue des enfants, la protection solaire, la vue au volant, nouvelles dispositions de remboursements, la vue au travail, etc.) dans le prochain numéro de L’OL [MAG].