29 / 01 / 2022

L’enseigne a mis sur pied un dispositif de prévention à destination des Ehpad et réaffirme ainsi son engagement pour l’accès à la santé visuelle et la prise en charge de la malvoyance*.

 

Le programme, testé depuis janvier auprès de 30 opticiens sensibilisés à la prise en charge des personnes âgées, pourra être proposé en local par les opticiens Optic 2000. Il intègre trois actions : des ateliers ou conférences pour sensibiliser le personnel soignant ou les familles à l’impact du vieillissement sur la vue, le repérage des troubles visuels des résidents et la proposition de solutions d’accompagnement comme l’entretien des équipements ou la vente de lunettes et aides visuelles.

Cette démarche s’inscrit dans le « bien vieillir » : en effet, selon l’enquête Handicap-Santé de l’Insee-Drees, 24% des plus de 80 ans voient mal, par exemple, les caractères d’un journal. « Mal ou non prise en charge, cette diminution des capacités visuelles peut s’accompagner d’une perte progressive d’autonomie dans la vie quotidienne, d’une moindre participation aux activités collectives et d’un repli sur soi », argumente Optic 2000.

Ce programme a été dévoilé à l’occasion de la Paris HealthCare Week, qui se déroule du 24 au 26 mai à Paris-Porte de Versailles et à laquelle l’enseigne participe pour la première fois. Sur le stand d’Optic 2000, les visiteurs peuvent tester un casque à réalité virtuelle qui les plonge en 3 minutes dans la vie d’une personne malvoyante pour découvrir ses difficultés quotidiennes. Cette solution pédagogique a été développée par la société StreetLab de l’Institut de la Vision.

 

*180 magasins Optic 2000 sont aujourd’hui agréés « Spécialistes basse vision ». L’enseigne a également ouvert des centres CECOM à Paris, à Lille et à Besançon, qui reçoivent gratuitement toute personne malvoyante, avec l’intervention d’orthoptistes et d’opticiens spécialisés en basse vision.