11 / 04 / 2021

Mi-août, le groupe a annoncé avoir conclu un accord pour acquérir MyOptique Group, un des leaders européens de la vente en ligne de produits optiques. Parallèlement, il a réalisé sur les 6 premiers mois de l’année un chiffre d’affaires de 3,58 milliards d’euros, en hausse de +5,1% par rapport au 1er semestre 2015 (+4,1% en base homogène).

 

Après le rachat de Vision Direct en février dernier, Essilor poursuit le développement de son activité Internet avec le rachat de MyOptique Group, qui affiche un CA annuel de 57 millions de livres sterling (66,4 millions d’euros). Cette société basée au Royaume-Uni possède divers sites Internet locaux vendant des lunettes correctrices, des solaires ou des lentilles (Glasses Direct, SunglassesShop, Lensbest, LensOn…), qui rassemblent une base active d’un million de clients. Essilor annonce que cette acquisition s’inscrit dans sa mission « qui consiste à ‘Améliorer la vision pour améliorer la vie’ ». Le groupe précise que son activité Internet lui permet d’informer de plus en plus de consommateurs sur la nécessité de protéger et de corriger leur vue, tout en facilitant « l’accès à des produits optiques de qualité qui améliorent la santé visuelle du plus grand nombre, pour le bénéfice de tous les acteurs de l’industrie ».

 

+6% en base homogène d’ici 2018

Côté ventes, Essilor affiche toujours des chiffres en croissance, essentiellement grâce à une nouvelle accélération de la division Verres et matériel optique, qui a enregistré au 1er semestre une progression de 5% en base homogène (+4,6% en Europe). En revanche, la division Sunglasses & Readers recule de -3,9% en base homogène, notamment en raison des mauvaises conditions climatiques.

 

Pour le second semestre, Essilor annonce le déploiement de « nombreuses initiatives de croissance dans les verres et les ventes par Internet ». Sur l’année, le groupe vise une croissance en base homogène autour de 4,5%, qui devrait selon ses prévisions dépasser 6% d’ici 2018.