17 / 05 / 2022

Dans un communiqué du 15 septembre, Club OpticLibre annonce avoir assigné Kalivia en justice pour entente anti-concurrentielle et demande l’organisation d’un nouvel appel à propositions « dans des conditions transparentes et non discriminatoires ». Kalivia s’inscrit en faux.

 

Par un droit de réponse communiqué à notre rédaction, Kalivia « conteste vivement cette nouvelle offensive à son encontre et entend bien démontrer qu’aucune information privilégiée n’a été communiquée à aucun candidat lors de l’appel à propositions visant à renouveler le réseau Kalivia Optique pour la période 2016-2019. Ce renouvellement s’est évidemment fait dans le strict respect des principes légaux et de la pratique décisionnelle de l’Autorité de la Concurrence », assure la plateforme. « Kalivia n’entend pas se laisser instrumentaliser et se réserve la possibilité d’intenter toute action rendue nécessaire pour défendre ses droits et par là-même continuer à défendre les intérêts de ses bénéficiaires », conclut-elle.

 

Rappelons que Club OpticLibre accuse Kalivia d’avoir communiqué oralement des informations privilégiées aux participants d’une réunion organisée par la CDO en avril dernier afin de préparer les réponses à l’appel  à propositions du réseau.