15 / 12 / 2018

L’association et le verrier sont présents à la Paris Games Week, le rendez-vous phare des fans de jeux vidéo qui se déroule du 27 au 31 octobre au Parc des expositions de la porte de Versailles.

 

9h24 mn : c’est, selon le baromètre 2016 de la santé visuelle Asnav / OpinionWay, le temps que passent quotidiennement les 16 – 24 ans devant un écran, entre autres pour jouer aux jeux vidéo. Si certaines études tendent à montrer que jouer à des jeux d’action améliore l’acuité visuelle, il est aussi prouvé que cette sollicitation importante de la VP et ou de la VI peut engendrer une fatigue oculaire. Ainsi, pour sensibiliser les « gamers » aux bonnes pratiques en matière de santé visuelle, l’Asnav participe pour la première fois à la Paris Games Weeks, sur l’espace PédaGoJeux (collectif d’acteurs issus de la sphère publique, de l’industrie du jeu vidéo et du monde associatif dont l’objectif est de permettre aux parents de mieux accompagner leurs enfants dans leur pratique en leur proposant une information équilibrée, sans angélisme ni diabolisation).

« La présence de l’Asnav au sein de l’espace PédaGoJeux se justifie amplement pour aider les parents à mieux cerner les problématiques liées à la santé visuelle pour fixer des règles sans générer de conflit. Dire à son enfant qu’il doit faire une pause toutes les 20 minutes ou alterner 1 heure passée sur son jeu vidéo avec 1 heure d’activité à l’extérieur sera toujours mieux compris que n’importe quelle interdiction ! », explique l’association. Elle rappelle par ailleurs que, dans certains cas, les troubles ressentis face aux écrans ne sont pas uniquement dus au temps passé mais peuvent aussi révéler des troubles visuels comme l’hypermétropie ou l’astigmatisme. Sur demande des parents, l’Asnav proposera donc une évaluation des capacités visuelles des enfants, notamment pour vérifier la qualité de leur vision binoculaire, particulièrement sollicitée par les jeux vidéo.

 

Essilor partenaire de l’équipe d’e-sport Fnatic

Essilor est également présent sur l’événement, avec un stand installé dans le hall e-sport, dédié à cette discipline qui intéresse aujourd’hui 1 Français sur 3 et contribue à l’augmentation du temps passé devant les écrans : une équipe d’opticiens sensibilisent les « gamers » à l’importance du bien voir, leur expliquent les causes de la fatigue visuelle liée à l’usage intensif des écrans et leur rappellent les dangers de la lumière bleue-violet nocive. Notons que le verrier a par ailleurs mis en place, jusqu’au 17 avril 2017, un partenariat avec l’équipe d’e-sport Fnatic autour de l’Eyezen Challenge. Grâce à une technologie de tracking du regard, qui permet de neutraliser les cibles et les lumières bleu-violet nocives qui apparaîtront à l’écran, le « Eyezen Challenge » permet au joueur d’affronter une des stars mondiales du e-sport, Martin Rekkles Larsson, équipé lui-même de verres Essilor Eyezen Prevencia.

 

C'est Noël ! Abonnez-vous au prix de 64€ - Ignorer