8 / 08 / 2022

Dans un entretien publié le 18 décembre dans Le Parisien, le candidat à la primaire de gauche dévoile ses principales propositions, notamment en matière de santé.

 

Après la polémique créée par le projet santé de François Fillon, qui a poussé le présidentiable de droite à revenir sur ses propos, les candidats de gauche à l’élection présidentielle formulent à leur tour leurs différentes idées pour la France. Ces derniers jours, c’est Arnaud Montebourg qui a pris la parole dans Le Parisien, pour détailler son programme « socialiste mais aussi d’inspiration gaulliste, écologique et républicaine ».

 

Pour améliorer la prise en charge des frais de santé, l’ancien ministre de l’Economie mise ainsi sur l’amélioration de l’accès à la complémentaire santé. Il relève qu’une « mutuelle coûte cher, jusqu’à 1 000 € par an pour une famille avec deux enfants », que « beaucoup ne peuvent pas se la payer » mais aussi que « tous les Français doivent avoir une protection sociale ». Arnaud Montebourg propose ainsi « une mutuelle à prix modéré, qu’organiserait la Sécurité sociale elle-même », avec des frais de gestion moins élevés que ceux des mutuelles aujourd’hui, ce qui « améliorerait la protection sociale ». Au passage, il pointe du doigt au passage le candidat de droite : « Dire que les malades doivent être ‘responsables’, comme le dit François Fillon, est humiliant pour nos compatriotes, comme s’ils étaient responsables de leur maladie ! », s’indigne le partisan d’une VIième République.