21 / 10 / 2021

Selon une source proche du dossier citée par différentes agences de presse (AFP, Bloomberg…), le groupe français LVMH pourrait acquérir jusqu’à 10% du capital du lunetier italien. L’opération pourrait être conclue prochainement.

 

Cette prise de participation permettrait à LVMH de mieux contrôler la production de montures de certaines de ses marques. Cette information a lourdement pénalisé le titre de Safilo, qui a chuté de 14% jeudi 10 janvier à la Bourse de Milan. En effet, selon les analystes, la transaction pourrait se traduire par la perte de licences (notamment Dior) représentant 350 millions d’euros de chiffre d’affaires. « Si elle se confirme, l’opération pourrait signifier que LVMH se prépare une intégration verticale dans la lunetterie par l’acquisition de capacités de production chez Marcolin ainsi que d’un réseau de distribution similaire à la lunetterie Kering », a expliqué un analyste à Reuters. L’agence Bloomberg évoque quant à elle la création d’une nouvelle société susceptible d’absorber toutes les licences eyewear de LVMH.