18 / 10 / 2021

L’année dernière, le lunetier italien Luxottica (qui a récemment annoncé sa fusion avec Essilor) a réalisé un CA de 9,086 milliards d’euros, ce qui représente une progression de +3,9% à taux de change constants (+2,8% à taux de change courants).

 

La division « Vente en gros » (fabrication) est en léger recul : son CA se monte à 3,528 milliards d’euros, en baisse de -0,4% à taux de change constants (-1,8% à taux de change courants). En Chine, notamment, Luxottica a poursuivi la rationalisation de son réseau de distribution, mettant fin aux relations avec un certain nombre de distributeurs locaux. La division « Détail » (distribution) a quant à elle enregistré un CA de 5,558 milliards d’euros, en croissance de +6,8% à taux de change constants (+6% à taux courants). Ici, c’est la chaîne Sunglass Hut qui affiche la croissance la plus soutenue, avec des ventes en hausse de +8,1% à taux de change constants. Le groupe note par ailleurs les « excellents résultats » de ses plateformes e-commerce, qui bondissent de 24% à taux constants.

 

Le segment Retail se développe en Europe

La performance en Europe a quant à elle été positive, avec une augmentation des ventes de +6,9% sur l’année à taux de change constant : la division « Vente en gros » a progressé de +2,8% en 2016. Le segment Vente au détail accroît par ailleurs son poids dans la région, avec une hausse des ventes nettes de 28,2%, essentiellement due à la performance de Sunglass Hut (+9% à surface comparable et 100 nouvelles ouvertures de points de vente, dont 57 corners dans les Galeries Lafayette).