29 / 01 / 2022

Happyview développe une nouvelle stratégie « phygitale » avec des espaces optiques dans les officines et des magasins connectés.

 

Après s’être développée sur le modèle pure-player, la société rachetée en octobre 2016 par le groupe Afflelou investit désormais le commerce physique. Happyview lance en effet un concept de magasin connecté : un premier magasin a ouvert le 9 mars dernier boulevard Magenta à Paris. En parallèle, l’entreprise propose des implantations d’espaces optiques interactifs dans les pharmacies. Ces espaces, qui tiennent sur 2 mètres linéaires, permettent à un consommateur de commander seul ses lunettes correctrices à l’aide d’une borne de commande. Après avoir essayé et choisi une monture exposée dans l’officine, le porteur sélectionne ses verres. La borne enregistre ensuite la prescription et les mesures morphologiques, lesquelles sont transmises aux opticiens qui monteront l’équipement. Les lunettes sont ensuite envoyées à la pharmacie et remises au consommateur par le pharmacien. Happyview prévoit de déployer ce concept au niveau national en 2017-2018.

 

Pour Marc Adamowicz, fondateur et CEO de Happyview, « cette orientation vise à renforcer l’alliance de notre expertise dans la vente à distance de dispositifs optiques et de notre capacité d’innovation permanente. » Ce développement d’une offre omni-canal s’inscrit dans la stratégie de l’entreprise mais aussi dans celle du groupe Afflelou qui a fortement accéléré son déploiement digital depuis octobre 2016 et veut instaurer de fortes interactions entre son réseau d’opticiens franchisés et ses plateformes d’e-commerce. « Aujourd’hui ce premier magasin Happyview comme ce nouveau dispositif dédié aux pharmacies vont nous permettre de renforcer le rapport de proximité entre nos clients et leur pharmacien, véritable acteur de la santé, et d’améliorer continuellement leur expérience d’achat dans les enseignes du groupe », commente son PDG Frédéric Poux.