8 / 12 / 2021

Créé par le décret du 18 novembre 2014, l’Observatoire a pour objectif d’étudier le champ de l’optique médicale, d’en suivre et d’en analyser les évolutions. Sa première édition parue le 23 mars, vise essentiellement à consolider l’ensemble des données disponibles sur le secteur.

 

Selon l’Observatoire, les prix des lunettes ont augmenté de 1,35 % par an en moyenne entre 2006 et 2014. Les dépenses d’optique ont crû de 59 % sur la période, mais l’évolution n’a pas été la même selon le type de verre. Ainsi, la hausse des dépenses des équipements multifocaux est surtout liée à une augmentation des quantités (+61 %) tandis que la croissance des prix a été contenue (+4 % sur la période). À l’inverse, pour les équipements unifocaux, les quantités ont augmenté moins fortement (+36 %) tandis que l’augmentation des prix des équipements a été plus soutenue (+12 %).

 

Données sur les remboursements

Concernant la prise en charge, il s’avère qu’en 2014, soit avant l’entrée en vigueur des nouveaux contrats responsables (1er avril 2015), pour l’achat d’un ensemble monture et verres simples facturé 550 € par un opticien dont 200 € au titre de la monture et 350 € au titre des verres, la moitié des bénéficiaires des contrats les plus souscrits obtient de leur assurance complémentaire une garantie inférieure à 215 €. Pour un ensemble monture et verres complexes facturé 900 € par un opticien dont 200 € au titre de la monture et 700 € au titre des verres et remboursé 14,15 € par la Sécurité sociale, la moitié des bénéficiaires des contrats les plus souscrits obtient une prise en charge complémentaire inférieure à 340 €. La Drees souligne qu’entre 2006 et 2014, pour les équipements simples comme pour les complexes, les remboursements ont beaucoup progressé notamment ceux des contrats haut de gamme et que les contrats collectifs sont plus généreux, avec un niveau de couverture presque deux fois plus élevé, quel que soit le type de verre. « La distribution des niveaux de garanties des contrats collectifs est très proche de celle des prix observés pour l’optique simple. Pour les assurés dont le prix des lunettes correspond à leur décile de garantie, le reste à charge peut donc être très faible. Pour l’optique complexe, les garanties des contrats collectifs sont toutefois en moyenne 30 % inférieures au prix de vente », relève l’Observatoire.

La Drees note que la dépense d’optique médicale a fortement progressé dans les années 2000 (+4,7 % en moyenne annuelle entre 2001 et 2012), et que sa croissance a nettement ralenti depuis 2013 (+1,2 % en 2015 après +1,0 % en 2013 et 2014). La modération de la dépense de ces trois dernières années est à rapprocher du ralentissement à la fois des prix et des volumes. Les volumes ont progressé de 3,6 % en moyenne annuelle entre 2001 et 2012 et suivent un rythme modéré depuis 2013 (+0,8 % par an en moyenne). De même, la croissance des prix est inférieure à 1,0 % par an depuis 2010. Et, depuis 2015, le prix de l’optique diminue, pour la première fois depuis 2001. Les financements publics représentent 4,3 % de la consommation totale et les Ocam 71,6 % (+16,3 points depuis 2006), laissant aux ménages un reste à charge de 24,1 % (-15,5 points depuis 2006). Depuis 2006, ce reste à charge a baissé en moyenne de 1,9% par an.

 

Données sur les magasins et les fabricants

Selon l’Observatoire, les établissements de commerce de détail d’optique emploient (en 2013) 36 000 salariés pour un nombre de points de vente s’élevant à 12 700, soit une moyenne de 2,9 salariés par point de vente. Le chiffre d’affaires du secteur de l’optique a atteint 5,8 Md€ en 2013. Le niveau médian du taux de valeur ajoutée (la valeur ajoutée hors taxes rapportée à ce chiffre d’affaires) est de 39 %, tandis que la valeur médiane du taux de marge d’exploitation, rapportant l’excédent brut d’exploitation à la valeur hors taxes, atteint 30 %. Après avoir évolué en moyenne aux alentours de 2 % par an entre 2005 et 2011, l’indice en valeur de la fabrication de lunettes a quant à lui progressé en moyenne de 7 % par an entre 2011 et 2015.

 

Pour lire l’intégralité de l’Observatoire des prix et de la prise en charge en optique médicale, cliquez ici.