10 / 08 / 2022

A l’occasion de son assemblée générale, Krys Group a annoncé le 26 mars avoir gagné 0,5 point de part de marché en 2016. Une progression qualifiée d’historique qui « valide la pertinence des orientations stratégiques prises par le groupe ces dernières années ».

 

En 2016, les 1 320 magasins des trois enseignes de Krys Group ont réalisé un CA TTC de 962 millions d’euros, soit une progression de +3,3% à parc constant (dans un marché en contraction de -0,5% selon I+C): 763 M€ pour les 865 magasins Krys (+3,6%), 127 M€ pour les 350 magasins Vision Plus (+1,8%) et 72 M€ pour les 105 magasins Lynx Optique (+2,8%). Le résultat net consolidé s’établit à 6,8 M€ (contre 3 M€ en 2015) et l’endettement reste stable à 19% du chiffre d’affaires (contre 21% à fin 2015). La part de marché de Krys Group est passée en 2016, selon la coopérative, de 13,9% à 14,4%. « Avec un gain de 0,5 point, 2016 est l’année où nous avons fait le plus bouger les aiguilles de la part de marché », commente Jean-Pierre Champion, directeur général.

 

107 M€ pour Codir

Krys Group met en avant des « succès commerciaux portés par l’innovation » (traitement e-Protect, collection exclusive Le coq sportif, abonnement Krys avec vous) mais aussi ses relais de croissance. A ce propos, il souligne que « les réseaux de soins représentent en 2016 près de 40 % du CA des premières paires vendues dans les 3 réseaux du groupe, soit 10 points de plus qu’en 2015. Dédiée à ce segment de marché, la gamme de verres Seiko, fabriqués sous licence par Codir, donne aux enseignes les clés pour aborder efficacement les marchés fermés ». La coopérative loue aussi son modèle d’intégration verticale : « 6 millions de verres ont été vendus en 2016 par Codir grâce à l’augmentation de sa capacité de traitement et d’achat de verres de négoce. Le chiffre d’affaires de la filiale s’est établi à 107 M€, en hausse de 9%, dont 61 M€ sur l’activité verres en progression de 13% à la faveur de gains de parts de marché sur les verres à forte valeur ajoutée ».

 

3 enjeux

« La vision Krys Group de demain est construite à partir d’une analyse prospective de notre environnement et d’études de cas », commente Jean-Pierre Champion. Ainsi, le plan de route du groupe à horizon 2025 s’articule donc autour de 3 enjeux comprenant 5 axes stratégiques : la taille, avec un travail sur la densification du réseau ; la différenciation : différenciation B2C (attirer les jeunes actifs) et B2B (consolider la collaboration avec les Ocam en leur apportant de nouveaux services et en garantissant le meilleur rapport satisfaction/prix) ; et la diversification : ruptures (développement de la télémédecine, mise en place des formules de financement de demain) et audioprothèse (déploiement des corners en magasins).

 

À l’issue de l’Assemblée Générale, Fabien Hamès a été renouvelé dans son mandat de président par le Conseil d’Administration. Deux nouveaux administrateurs ont également été élus : Frédéric Mazeaud et Yannick Pierre.