11 / 04 / 2021

L’Union des opticiens salue l’élection d’Emmanuel Macron et se dit prête à coopérer avec le prochain exécutif pour améliorer l’accès à des soins de santé visuelle de qualité en France.

 

Le syndicat, qui accueille « avec enthousiasme » les résultats du 2nd tour, rappelle dans un communiqué avoir rencontré l’équipe d’Emmanuel Macron lors de la campagne. Aujourd’hui, il invite le futur gouvernement à mettre en place diverses solutions pour répondre aux inquiétudes des Français en matière de santé visuelle. L’UDO en liste sept, qui préconisent notamment une réforme des réseaux de soins :

 

  • favoriser, sous l’autorité de l’ophtalmologiste, l’accès à des soins de santé visuelle de qualité tout en garantissant la liberté de choix du professionnel et du produit,
  • supprimer les remboursements différenciés pratiqués par les organismes complémentaires,
  • généraliser le tiers payant pour tous les opticiens,
  • associer les professionnels en amont de la définition des critères imposés dans les cahiers des charges des Ocam,
  • renforcer, sous l’autorité de l’ophtalmologiste, la complémentarité entre les professionnels de santé visuelle,
  • faire évoluer la formation des opticiens,
  • favoriser le développement du numérique et des nouvelles technologies au sein de la filière.

 

Rappelons qu’Emmanuel Macron a déclaré, pour l’heure, vouloir supprimer les réseaux fermés mais ne pas vouloir toucher aux réseaux ouverts, sans se prononcer avec précision sur les remboursements différenciés. Pour l’optique, sa promesse phare reste la prise en charge des lunettes à l’horizon 2022. Concernant le tiers payant, le président élu souhaite mettre en place un tiers payant non plus généralisé mais généralisable, « permettant aux professionnels d’en faire bénéficier leurs patients sans contrainte ». Il souhaite par ailleurs déverrouiller l’accès à la télémedecine et adapter les formations de santé, notamment celles des paramédicaux, aux nouveaux défis, ce qui irait dans le sens d’une réforme de la formation des opticiens.