19 / 09 / 2018

Les deux groupes annoncent la convergence de Kalivia et d’Egaréseaux (créé en 2014 par la MGEN) et la création d’une nouvelle structure commune baptisée Kalixia, qui lancera un appel d’offres en optique en 2020.

 

Pour Malakoff Médéric et le Groupe VYV, les réseaux de soins sont un élément structurant du service apporté aux assurés. « Les deux groupes partagent l’ambition de développer le conventionnement à travers une logique renforcée de partenariat avec les professionnels de santé. L’objectif est de proposer aux assurés des solutions de proximité toujours plus adaptées à leurs besoins associant qualité, maîtrise des prix et libre choix. L’ensemble des bénéficiaires des deux réseaux atteindra plus de 15 millions de personnes », expliquent-ils dans un communiqué.

 

Le développement des réseaux de soins étant un élément clé du rapprochement des groupes MGEN, Istya et Harmonie à l’origine de la création du Groupe VYV, mais aussi un axe fort de Malakoff Médéric, les deux entités ont engagé des discussions pour créer Kalixia d’ici fin 2018. Cette nouvelle structure commune reprendra l’ensemble des services réseaux de Kalivia et d’Egaréseaux et lancera un premier réseau commun en ostéopathie dès ce mois-ci. La plateforme commune Kalixia sera ainsi mise en place cette année. En 2019, le réseau d’audioprothésistes sera renouvelé par appel d’offres commun. C’est en 2020 qu’aura lieu le renouvellement du réseau optique, également par appel d’offres commun. Jusqu’à ces échéances, les réseaux Kalivia Audio et Audistya, ainsi que Kalivia Optique et Optistya, continuent de coexister de manière indépendante.

 

Kalixia se présente d’ores et déjà comme le premier réseau de soins en France par le nombre de personnes bénéficiaires : 1 Français sur 4 pourra en bénéficier. Cette dimension « ouvre la possibilité d’un partenariat encore plus ambitieux avec les professionnels de la santé. L’objectif est d’offrir aux bénéficiaires un reste à charge nul ou très limité en optique et audioprothèse pour un niveau de qualité plus important à l’heure où les discussions sur le zéro reste à charge placent les réseaux de soins au cœur des enjeux », explique Thomas Saunier, directeur général de Malakoff Médéric. « L’ambition du Groupe VYV est de faire évoluer le conventionnement vers une logique de partenariat entre les professionnels de santé et les organismes mutualistes afin de proposer aux adhérents des solutions toujours plus adaptées à leur parcours de vie », ajoute François Venturini, directeur général du Groupe VYV.