22 / 09 / 2020

Les 1 393 magasins des enseignes de Krys Group ont réalisé 1 milliard d’euros de CA en 2017, en hausse (pour la France métropolitaine) de +1,7 % par rapport à l’année précédente (+1,4 % à parc constant), dans un marché en baisse de -1,4 %. La coopérative annonce détenir aujourd’hui 14,6 % de parts de marché, contre 14,1 % en 2016. Elle vient par ailleurs de changer de président, Frédéric Mazeaud succédant à Fabien Hamès.

 

« Depuis 2016, le marché de l’optique en France est entré dans une phase de décroissance. Le secteur s’apprête à connaître une profonde mutation à laquelle notre Groupe se prépare depuis plusieurs années et que notre positionnement de leader nous permet d’aborder avec confiance. Pour la 2ème année consécutive, nous gagnons des parts de marché avec des ventes qui surperforment le marché de plus de 3 points », se réjouit Jean-Pierre Champion, directeur général de Krys Group. Toutes enseignes confondues (Krys, Vision Plus et Lynx Optique), la coopérative a accueilli l’année dernière, en solde net, 22 magasins supplémentaires, pour la plupart des adhésions. « C’est le plus haut niveau de croissance depuis 10 ans, témoignant de l’attractivité de nos enseignes mais aussi de la nécessaire consolidation d’un marché très fragmenté. En 2018, nous avons l’ambition de rester offensif et de saisir les opportunités qui naîtront d’un marché sous contrainte », ajoute le dirigeant.

 

Stabilité de la rentabilité d’exploitation

Krys Group explique sa surperformance par sa stratégie initiée en 2013 et construite autour de la complémentarité entre les enseignes, du produire en France, de l’innovation, du renforcement du modèle coopératif et du surinvestissement dans l’homme, la marque, l’informatique et l’outil industriel. C’est dans le cadre de cette stratégie qu’ont été posées les fondations de la Krys Group Academy, dont la vocation est d’assurer la formation continue des opticiens associés et de leurs collaborateurs. Le site industriel Codir, implanté à Bazainville, a quant à lui enregistré une progression de +8 % de son chiffre d’affaires. Pour l’ensemble du groupe, la rentabilité d’exploitation reste stable à 4,2 % du chiffre d’affaires : « La politique de montée en gamme et la capacité du groupe à produire des verres de haute technologie labellisés Origine France Garantie expliquent le maintien d’un niveau de marge supérieur à la moyenne du marché. » En 2018, l’expérience client, les technologies numériques, la complémentarité des réseaux de distribution physique et digitale seront au cœur des priorités de la coopérative. Elle mise sur l’innovation, technologique avec le lancement programmé de nouveaux verres, mais aussi dans l’approche commerciale, l’offre de services ou les méthodes de production.

 

Fabien Hamès : « J’ai donné toute mon énergie »

Le 25 mars, à l’occasion de l’Assemblée générale de Krys Group à Montpellier en présence de 500 associés, Fabien Hamès a annoncé son départ de la présidence du groupe, anticipant d’un an la fin de son mandat. Frédéric Mazeaud a été nommé à sa succession. Il reste au conseil d’administration pour sa dernière année de mandat d’administrateur, afin d’accompagner ses collègues dans cette transition. « Il faut une énergie intacte pour aborder nos nouveaux challenges avec succès. Il est de mon devoir de ne pas passer le relais trop tard. J’ai donné toute mon énergie ces dernières années. C’est maintenant que nous avons les bonnes cartes en main, qu’il nous faut impulser un nouvel élan décisif à notre mouvement déjà bien engagé », a déclaré Fabien Hamès. Deux nouveaux Administrateurs ont été élus : Frédéric Bourgeois, opticien Krys à Bayonne et Éric Toutant, opticien Krys à Paris.