1 / 10 / 2020

Cette plateforme vise à informer le grand public sur la prise en charge en optique et oriente les personnes les plus fragiles vers le dispositif de l’association Optique Solidaire, qui leur permet, sous certaines conditions, d’accéder à un équipement progressif sans reste à charge.  

 

Lancé en 2012, Optique Solidaire s’adresse aux personnes de plus de 45 ans bénéficiaires de l’ACS (via les Ocam partenaires de l’association) ou sans complémentaire santé ayant des revenus modestes : celles-ci se voient proposer un bon intégrant une consultation chez l’ophtalmologiste sans dépassement d’honoraires et dans un délai de 3 mois, l’accès à un équipement optique de qualité de fabrication française (monture + verres progressifs) à choisir parmi la collection Optique Solidaire, ainsi que les conseils et le suivi d’opticiens partenaires (au nombre de 550). A ce jour, ce dispositif enregistre un taux de transformation de seulement 5 %. « Les bénéficiaires sont craintifs pour trois raisons : ils ont peur de l’arnaque, ont eu une mauvaise expérience chez un opticien ou estiment ne pas avoir besoin de nouvelles lunettes », explique le Dr Xavier Subirana, président de l’association.

 

De manière générale, le renoncement aux soins optiques est essentiellement dû, selon la Drees, au manque d’information et à l’incompréhension du parcours optique. C’est dans ce contexte que s’inscrit le site YVoirPlusClair.fr, qui ambitionne de lever ces freins et de permettre à davantage de personnes de bénéficier de l’offre Optique Solidaire. Il s’adresse à la fois aux porteurs et aux travailleurs sociaux, qui y trouveront facilement les réponses à apporter à ceux qu’ils accompagnent. La plateforme est segmentée en trois parties :

 

  • « Ma vue » contient des explications sur le parcours de soins optiques et le rôle des différents professionnels de la vision
  • « Mes droits » offre un accès direct au site mes-aides.gouv.fr afin d’évaluer facilement les aides sociales auxquelles le porteur peut prétendre selon sa situation
  • « Mes lunettes » permet de vérifier l’éligibilité du porteur à l’offre Optique Solidaire

 

Depuis sa création, plus de 6 300 personnes ont été équipées via Optique Solidaire. En 2017, l’association avait émis 40 000 bons à ses bénéficiaires potentiels.