18 / 12 / 2018

Suite au rapport annuel de la Cour des comptes publié la semaine dernière et qui préconise de confier aux opticiens de nouvelles responsabilités, l’AOF (Association des optométristes de France) appelle à la mobilisation générale pour aller plus loin.

 

L’AOF voit dans ce document « un changement d’approche idéologique » puisque « pour la première fois un rapport commandité et publié au plus haut sommet de l’Etat est orienté pro-optométrie ». Un changement perçu comme « l’aboutissement de mois et d’années de travail. Soixante pages de rapports et de documents ont été rédigés à l’attention de la Cour des comptes, et de nombreux rendez-vous ont été réalisés pour expliquer notre vision de la filière optique ».

L’AOF se réjouit de la proposition d’autoriser les opticiens qui approfondiraient leur formation au niveau master à prescrire des équipements et « des formations complémentaires, notamment dans le domaine clinique, [qui] seraient proposées à titre transitoire aux optométristes en activité afin de leur permettre d’exercer ».

Pour autant, l’association, qui juge le rapport imparfait et note des incohérences, souhaite aller plus loin pour « pour provoquer les évolutions législatives et réglementaires nécessaires ».

Pour cela, l’AOF appelle à l’adhésion du plus grand nombre « pour financer nos actions (juristes, avocats, réalisation de rapports, d’études, actions de lobbying …) » et a lancé une cagnotte en ligne pour répondre au « besoin urgent de communiquer auprès du grand public de façon massive » et qui a déjà permis de collecter 4 000 euros sur les 15 000 visés.

C'est Noël ! Abonnez-vous au prix de 64€ - Ignorer