15 / 12 / 2018

Le Rassemblement des opticiens de France invite la profession à se mobiliser pour mettre fin aux remboursements différenciés pratiqués dans le cadre des réseaux de soins. Il a conçu dans ce but un kit clé-en-main pour attirer l’attention des parlementaires sur cette question.

 

« Cette opération de mobilisation s’inscrit dans la perspective de l’examen du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2019 qui, par les mesures d’application du RAC 0 dit ‘100 % Santé’ qu’il contient, constitue une première opportunité pour ouvrir le débat politique sur la suppression du remboursement différencié », explique le Rof. Pour aider les opticiens dans cette démarche, le syndicat met à leur disposition une procédure détaillée en plusieurs étapes. Celle-ci permet d’abord de cibler, département par département, les députés et les sénateurs les plus concernés par le sujet. Le kit contient également un courrier type à personnaliser et à adresser au parlementaire de sa circonscription, dont l’objet est : « Propositions des opticiens pour compléter le 100% Sante et en garantir le succès au 1er janvier 2020 ». Cette lettre propose de compléter le dispositif du 100 % santé par trois mesures : la garantie du tiers payant sur les offres RAC 0 dans tous les magasins sans contreparties, la suppression des remboursements différenciés et la connaissance par l’assuré, au moment de la vente, du montant de la prise en charge de son Ocam.

 

Cet appel à la mobilisation a été relayé par l’AOF (Association des optométristes de France), qui juge pertinente la démarche du Rof, en précisant que les deux entités, parfaitement indépendantes, se rejoignent sur certains points et divergent sur d’autres. « Nous jugeons inacceptables toutes démarches qui entraveraient le libre choix d’un professionnel de santé et tout système qui favoriserait les professionnels qui répondront au volume au détriment de la qualité », déclare Yannick Dyant, président de l’AOF.

C'est Noël ! Abonnez-vous au prix de 64€ - Ignorer