16 / 11 / 2018

Pour la 3ème année consécutive, l’Association nationale pour l’amélioration de la vue (Asnav) était présente sur le salon des passionnés de jeux vidéo, qui s’est déroulé à Paris du 26 au 30 octobre. Pendant 5 jours, elle a diffusé des conseils pour préserver sa vue face aux écrans et proposé des tests visuels aux nombreux visiteurs.

 

Accueillie au sein de l’espace Junior sur le stand de son partenaire PédaGoJeux, l’Asnav a enregistré pas moins de 140 tests par jour, réalisés par des étudiants de l’ISO Paris. « Au-delà du bilan quantitatif, c’est surtout une satisfaction due à la qualité des échanges que nous retirons de cette 3ème expérience », se réjouit l’association, qui a rencontré pour l’occasion des visiteurs de tous âges, « de 5 à 75 ans, enfants, parents et grands-parents, tous attentifs aux messages de prévention ».

 

Loin de diaboliser le jeu vidéo, l’Asnav a surtout voulu informer le grand public des bonnes pratiques à adopter pour éviter les désagréments liés à une vision prolongée sur les écrans. Un flyer édité pour l’occasion était ainsi remis à chaque visiteur, avec une liste de conseils et les réponses aux nombreuses questions susceptibles de se poser : position à adopter face à l’écran, luminosité optimale, nécessité de faire des pauses, etc. « Les tests étaient aussi un prétexte à engager le dialogue sur l’importance de la prévention à tout âge, en particulier pour les jeunes presbytes toujours réticents à “sauter le pas” », commente l’association.

 

Celle-ci a par ailleurs constaté qu’un nombre important d’enfants de moins de 10 ans n’ont jamais bénéficié d’un contrôle de la vue, ce qui rejoint le constat déjà établi sur la défaillance de la santé scolaire à ce sujet. « Une occasion de rappeler aux parents que l’enfant ne peut guère exprimer une gêne visuelle ; en revanche les troubles qu’ils peuvent ressentir face aux écrans sont souvent révélateurs d’anomalies qui doivent donner lieu à consultation », ajoute l’Asnav.