18 / 08 / 2019

Le verrier investit massivement dans la communication avec l’ambition de devenir une marque B to C.

La première phase de la campagne a débuté mercredi 13 mars par de l’affichage dans 32 gares et à l’aéroport de Roissy CDG. Cette opération, d’une durée de deux semaines devrait générer plus de 18 millions de contacts. Le message – « Des millions de Français portent nos verres » – veut interpeller les porteurs en attirant leur attention sur la marque de leurs verres de lunettes. Le 28 mars, une campagne nationale, dont le contenu n’a pas encore été dévoilé, sera lancée. Et, dès le 1er avril, ce sera au tour d’une communication locale personnalisée. Son but sera de générer du trafic et d’animer les points de vente avec des campagnes Facebook, des campagnes SMS et des jeux concours. Elle contiendra également un volet formation avec la Hoya Faculty, les e-formations proposées par le verrier et le blog Vision Care qui intègre des contenus informatifs, notamment sur la fatigue visuelle.

Hoya a par ailleurs annoncé avoir noué un partenariat avec Nidek, « pour se préparer au marché de demain, aussi bien sur un axe de mobilité (en Ephad, dépistage en entreprise…), que d’amélioration de l’expérience client en magasin, dès la réfraction, qui est l’élément clé pour délivrer les bons verres », explique Jean-Michel Lambert, PDG de Hoya Lens France. Le verrier mise aussi sur les services : il assure maintenant ses livraisons en 48 heures pour toute commande passée avant 18 h et a étendu à 3 ans la garantie de ses antireflets.

Côté lancements, Hoya annonce la sortie en juin de Uniti by Yuniku, qui ouvrira le concept Yuniku au métal. Le dispositif VisuReal Master sera quant à lui testé dans les prochains mois pour faire l’objet d’un lancement élargi au prochain Silmo, où Hoya présentera aussi une nouvelle génération de progressifs.