26 / 06 / 2019

Dès juillet 2019, la complémentaire santé permettra à ses bénéficiaires individuels d’accéder à des offres optiques, audio et dentaires sans reste à charge au sein de ses réseaux de soins.

Dans 4 mois, les deux millions d’adhérents aux contrats individuels d’Harmonie Mutuelle « qui iront dans les enseignes des réseaux conventionnés pourront choisir parmi une gamme d’équipements dont le reste-à-charge sera nul ou maîtrisé. La compensation se fera alors par le versement automatique d’une prestation complémentaire, sans action spécifique de l’adhérent. Les adhérents collectifs pourront solliciter le Fonds d’Action Sociale Harmonie Mutuelle en cas de reste-à-charge pénalisant », précise le communiqué du 18 mars. Par cette décision, la complémentaire santé entend « réaffirmer son engagement au quotidien pour mettre en œuvre des solidarités solides au service d’un accès aux soins pour tous ».

Avant les dates fixées par la loi (2020 pour l’optique et 2021 pour l’audioprothèse), le RAC 0 ne sera donc proposé par Harmonie Mutuelle que dans les réseaux de soins Kalivia (5 200 magasins d’optique et 3 200 centres audio). Sur RTL et France Inter, Stéphane Junique, président d’Harmonie Mutuelle, a annoncé aujourd’hui que, sur les paniers concernés, l’organisme prendra ainsi en charge un reste à charge de 150 à 450 € pour des lunettes et de 800 à 900 € par oreille pour l’audioprothèse. Pour l’année 2019, cette opération représente un coût de 10 millions d’euros.