19 / 08 / 2019

Le laboratoire s’est associé à l’organisme de recherche Brien Holden Vision Institute pour développer Edof, une lentille silicone hydrogel pour presbytes qui évite les désagréments classiques des lentilles multifocales.

A l’arrivée de la presbytie, nombreux sont les porteurs de lentilles qui abandonnent ce mode de correction. « Pour la plupart des professionnels de la vision, les problèmes associés aux lentilles de contact multifocales sont évidents : sensibilité réduite au contraste, dédoublements indésirables et réduction de l’acuité visuelle à faible contraste. Ces inconvénients sont produits à leur tour par une série de facteurs bien connus qui incluent le centrage, le design et la puissance de l’addition des lentilles de contact, ainsi que les aberrations sphériques du patient et la taille de ses pupilles », explique Mark’ennovy.

Face à ce constat, le laboratoire et le Brien Holden Vision Institute (organisme à but non lucratif) ont conjointement mis au point Edof : cette lentille souple mensuelle SH pour presbytes est fabriquée individuellement et dotée de la technologie brevetée “Profondeur de focalisation étendue” (Extended Depth of Focus) développée par l’institut de recherche. « Grâce à l’optimisation des aberrations d’ordre supérieur et après avoir tenu compte des différentes tailles pupillaires, décentrements et aberrations, notre lentille Edof est capable de fournir une vision claire à toutes les distances. Les perturbations visuelles indésirables telles que les dédoublements et les halos sont ainsi minimisées », explique le Dr Fabian Conrad du Brien Holden Vision Institute.

La technologie Edof arrive sur le marché aux côtés de Mylo, une lentille souple en silicone hydrogel spécialement conçue pour le traitement de la myopie, qui intègre la même technologie. Ces deux lentilles sont maintenant disponibles dans une large gamme de puissances, de diamètres et de rayons de courbure.