23 / 07 / 2019

A l’occasion de la 5ème Semaine de la sécurité routière des Nations Unies, les deux sociétés ont annoncé le 6 mai la signature d’un protocole d’accord d’une durée de 2 ans. Il prévoit la mise en commun de leurs expertises pour améliorer la vision des conducteurs et promouvoir l’importance d’une bonne vision au volant.

« 90 % des informations nécessaires à la conduite passent par la vue. L’interaction entre les lunettes et les systèmes d’interface des véhicules est par conséquent vitale, de jour comme de nuit. Dans un avenir proche, cette interaction augmentera encore, face à la multiplication des appareils intelligents et connectés destinés à améliorer l’expérience consommateurs en leur apportant des bénéfices nouveaux », expliquent Essilor et le groupe Renault. Dans ce contexte, leur partenariat poursuit deux objectifs :

  • améliorer l’interaction entre vision et expérience conducteur par le biais d’une expertise croisée et d’innovation produits. Des groupes de travail spécialisés analyseront des cas d’étude clés, notamment sur l’éblouissement de jour et de nuit, la transition visuelle entre route et habitacle, la focalisation de l’attention périphérique et centrale, ainsi que la lisibilité et la perception des couleurs sur les interfaces homme/machine,
  • accroître la sensibilisation au niveau mondial et local, au travers de campagnes de dépistage de la mauvaise vision auprès des clients et des employés du constructeur automobile. Au cours de cette semaine, des événements spécifiques viendront renforcer les initiatives menées à l’occasion des journées Renault Mobilize et de la Journée mondiale de la vue.

Rappelons qu’en 2017, Essilor et la Fédération internationale de l’automobile (FIA) se sont associés pour promouvoir la règle d’or de la FIA « Vérifiez votre vision », afin de faire prendre conscience du lien vital entre vision et sécurité routière.