21 / 11 / 2019

Depuis ce jeudi 6 juin, le géant du e-commerce propose des équipements correcteurs à partir de 59 euros, livrés en 48 heures.

 

L’information a été dévoilée ce jour en exclusivité par Le Parisien : depuis ce matin, le site Cdiscount vend des lunettes de vue sous la forme de forfaits tout compris. Leur prix est de 59 euros pour un équipement avec des verres unifocaux et 119 euros pour un équipement avec des progressifs. Ces prix sont présentés comme particulièrement intéressants au regard de la concurrence. « Chez Sensee, à partir d’une monture à 19 euros la facture finale, mêmes traitements compris, grimpe à 159 euros. Chez Mymonture, comptez 129 euros et Easyverres ne fait pas mieux que 75 euros. Chez Directoptic on ne descend pas sous les 69 euros. Il n’y a donc que chez Polette.com que nous trouvons moins cher : 44,98 euros », relève Le Parisien. En effet, tous les verres sont amincis, traités antireflets et anti-rayures, intègrent une protection UV 400 et sont proposés en version solaire sans surcoût. Ils sont fabriqués « par des verriers reconnus, en particulier par une filiale de la Société Essilor, numéro 1 mondial sur ce secteur », indique Cdiscount.

 

Pour cette offre, l’entreprise s’est associée à Sym Optic, un site allemand qui, selon Le Parisien, vient d’ouvrir une filiale en France. Cette entreprise met son brevet à la disposition de Cdiscount : « les verres se clippent sur la monture. Ils peuvent donc facilement se monter, se changer… ». Pour le reste, le parcours de l’internaute reste classique. Un système d’essayage virtuel signé Fittingbox lui permet de choisir une monture parmi une vingtaine de modèles en acétate. Il sélectionne ensuite les verres puis valide sa commande (avec une possibilité de paiement en 4 fois). Ce n’est qu’après cette étape qu’il télécharge son ordonnance sur un espace sécurisé. « Des prises de mesures additionnelles, en ligne, pourront être effectuées si nécessaire », précise Cdiscount. Durant tout le processus, il peut obtenir des conseils par chat. Une équipe présentée comme « spécialisée dans l’optique » intégrant un « opticien agréé » est également disponible par téléphone du lundi au vendredi. Le client reçoit son équipement dans un délai de 48 heures. Une facture et une feuille de soins sont jointes au colis pour le remboursement par la Sécurité sociale puis la complémentaire santé.

 

Notons que la vente de lunettes correctrices n’est pas la première incursion de Cdiscount dans le domaine de la santé. Depuis avril, le géant du web commercialise une offre de complémentaires santé en partenariat avec la mutuelle Ociane Matmut, d’ailleurs mise en valeur dès la page d’accueil de la rubrique optique avec ce slogan : « Quand on porte des lunettes autant avoir une bonne couverture santé ». Une autre bannière met en lumière le soutien du site à l’association Retina France, qui recevra 1 euro pour chaque paire de lunettes achetée.