30 / 11 / 2022

Présenté au dernier congrès de la SFO, ce verre double foyer prismatique comporte deux larges zones de vision : la partie supérieure offre la correction adaptée à la prescription VL de l’enfant et la partie inférieure est conçue avec une addition de 2 δ associée à un prisme de 3 Δ base interne.

Ce verre s’adresse à tous les enfants myopes avec une prescription évoluant rapidement (≥0.5D/an). L’addition de 2δ permet d’agir sur le décalage accommodatif (LAG) pour limiter la défocalisation hypermétropique et ainsi agir sur l’élongation axiale de l’oeil. Le prisme de 3 Δ base interne a été ajouté afin de compenser la prise d’exophorie liée à l’augmentation de puissance en vision de près. Ce prisme permet de retrouver l’état phorique initial. Les résultats de l’étude randomisée menée par Desmond Cheng (2014) auprès de 135 enfants âgés de 8 à 13 ans, avec un suivi sur 3 ans, a permis de confirmer les effets positifs de ce verre sur l’évolution de la myopie, tant au niveau de la réduction de l’évolution de la sphère équivalente qu’au niveau de la limitation de l’allongement de l’oeil. Le verre Myopilux Max permet ainsi un ralentissement de la progression de la myopie jusqu’à 62 % par rapport à un verre unifocal standard.

« Information et sensibilisation des parents, appel à la détection précoce de la myopie et réalisation d’équipements optiques avec Myopilux Max, le rôle des opticiens est essentiel pour faire du sujet de la myopie une priorité de santé visuelle », souligne Essilor, qui met à leur disposition de nombreux outils. Tous les opticiens partenaires du verrier ont accès à un dispositif de communication complet (chevalet, vitrophanie…) leur permettant de sensibiliser les consommateurs à la myopie. La vidéo #PrioritéMyopie est également mise à leur disposition via le site essilorpro.fr. Par ailleurs, un dispositif de communication locale personnalisée (mailing, annonce presse …) peut être étudié avec l’équipe trade marketing Essilor ou via le site Myessicom pour les opticiens partenaires qui en font la demande.

« Face à la progression de la myopie en Europe, nous nous mobilisons aux côtés des professionnels de la santé visuelle pour mener deux actions prioritaires. La première consiste à favoriser la détection précoce de la myopie chez les enfants par une vigilance accrue des parents. La seconde est d’accompagner à notre niveau le développement de protocoles de management de la myopie, avec des verres adaptés. A ce titre, Myopilux Max est une réponse concrète à l’évolution rapide de ce défaut visuel chez les plus jeunes. En s’informant sur la solution Myopilux Max, les opticiens pourront demain équiper les enfants ayant une prescription, et jouer pleinement leur rôle de professionnel de santé. Notre action ne s’arrêtera pas là pour autant. Nous mettons les besoins des enfants et des adultes myopes au cœur de nos priorités pour concevoir les bonnes solutions et anticiper le changement structurel que représente l’évolution de la myopie en Europe », précise Vincent Brisseau, directeur de la santé visuelle d’Essilor France.