19 / 08 / 2019

Une start-up française a mis au point des lunettes à obturateur électronique pouvant remplacer les traditionnels caches-œil placés devant l’œil directeur des enfants amblyopes.

Baptisé Amblyopix, cet équipement doté de verres LCD occulte l’œil fort en alternance. « Les informations visuelles font travailler le cerveau gauche et droit sans bloquer en permanence l’oeil directeur ce qui améliore ainsi progressivement la vision binoculaire », explique son concepteur. Alors que les caches couramment usités chez les petits amblyopes forcent le cerveau à ne recevoir que les informations visuelles venant de l’œil faible, la société, qui a développé ce produit en collaboration avec des orthoptistes, souligne que le traitement par occlusion alternée donne de meilleurs résultats car « il fait travailler les yeux de concert sans laisser l’œil directeur complétement inactif ».

Les lunettes Amblyopix sont désormais déclinées en deux versions. Le modèle Pro (299 € prix public) propose une fréquence ajustable sur une plage allant de 0,4 hertz (1 alternance toutes les 2,5 secondes) à 20 hertz (20 alternances par seconde). Il permet aussi de choisir entre une obturation synchrone ou alternée. L’électronique est alimentée par une pile de 9v et les lunettes sont reliées au boîtier de commande par un câble USB. Tout récemment, un modèle sans fil a été mis en parallèle sur le marché pour les particuliers (149 € prix public), avec une fréquence fixe et une occlusion personnalisée. A la différence du modèle Pro, le boîtier électronique est ici miniaturisé et fixé directement sur les lunettes, qui embarquent une micro-batterie interne rechargeable.

Amblyopix nécessite au minimum 2 à 4 sessions journalières d’un quart d’heure devant un film, une vidéo ou un jeu. En complément des lunettes est proposé un jeu Tetris en deux couleurs avec des lunettes 3D, qui permettent aux deux yeux de voir différentes images et forcent l’oeil amblyope à travailler avec l’œil sain.