23 / 10 / 2019

Alors que depuis quelques jours, des rumeurs circulaient sur un possible rachat de Grandvision par EssilorLuxottica, le géant de l’optique a souhaité clarifier les choses dans un communiqué envoyé hier, 17 juillet 2019.

 

Dans ce dernier, EssilorLuxottica « confirme mener des discussions en vue d’acquérir la participation de 76,72 % détenue par HAL Holding N.V. dans le capital de GrandVision », mais insiste sur le fait que « aucun accord n’a été conclu à ce jour et il n’est pas certain que ces discussions aboutissent à un accord. Par ailleurs, la finalisation de la transaction serait soumise aux conditions suspensives usuelles, y compris l’approbation des autorités réglementaires dans plusieurs juridictions ». Ce qui pourrait prendre de nombreux mois, voire années.

 

Un pas de géant dans la distribution française

« Le prix d’acquisition discuté de façon indicative entre les parties s’élève à 28,00 euros par action. Les termes de la potentielle transaction, dont le prix, feront l’objet d’un processus d’évaluation et de discussions dans les prochaines semaines, ainsi que d’un nouvel examen par les Conseils d’administration des deux parties », continue EssilorLuxottica.

Si ce rachat devient effectif, le groupe mettra alors la main sur plus de 7 000 magasins dans le monde, accentuant sa stratégie de devenir un acteur important de la distribution. En effet, depuis plusieurs années, Luxottica a montré sa volonté de mettre un pied dans la distribution en France, que ce soit à travers l’accord signé avec les Galeries Lafayette pour déployer le concept de magasins Sunglass Hut ou encore, plus récemment, l’ouverture du premier point de vente Ray-Ban à Paris. En rachetant GrandVision, le groupe franco-italien développerait rapidement sa part de marché dans la distribution dans l’hexagone en mettant la main sur les points de vente des enseignes GrandOptical, Générale d’optique et Solaris.