21 / 10 / 2019

Les récentes données relatives à la santé visuelle des 16-24 ans ont poussé l’Asnav (Association nationale pour l’amélioration de la vue) à s’adresser directement à cette population dans le cadre des Journées de la vision 2019, auxquelles participent 4 500 opticiens partenaires.

 

Selon le 15ème Baromètre de la santé visuelle, plus d’un million de jeunes de 16 à 24 ans n’ont jamais consulté un ophtalmologiste. Par ailleurs, 500 000 autres adolescents et jeunes adultes déclarent ne pas avoir bénéficié d’un contrôle visuel préventif. « C’est, par conséquent, une frange très importante de cette population qui va aborder la vie étudiante et / ou professionnelle sans être assurée d’avoir une vision efficiente », s’alarme l’Asnav, qui met en exergue le temps passé sur les écrans : « 62 % des 16 / 24 ans ont le sentiment qu’ils sollicitent plus leur vue aujourd’hui que par le passé, notion toute relative compte-tenu de leur âge. Principaux accusés, les écrans, évidemment, pour 40 % d’entre eux. La relation de cause à effet est immédiatement constatée par les trois quarts de ces jeunes qui déclarent ressentir des troubles visuels en raison du temps qu’ils passent face à ces écrans. Presque la moitié de la journée – 11 h 37 – est consacrée à cette activité ! En détail, 5 h 18 pour l’ordinateur, 4 h 36 pour le téléphone et 1 h 43 pour la tablette. »

 

Face à tous ces constats, « et en l’absence de politique publique de prévention », l’Asnav et ses partenaires ont décidé de se saisir de cette urgence. Les prochaines Journées de la vision, organisées depuis 15 ans par l’association, donneront ainsi la priorité à ce public en l’interpelant directement pour lui proposer de bénéficier d’un test de la vue, qui sera dispensé gratuitement par les 4 500 opticiens partenaires de l’opération. « Ce sera aussi l’occasion pour ces jeunes de s’informer sur l’importance d’avoir une bonne vision en toutes circonstances, à l’âge où, outre l’usage intensif des écrans, l’on passe le permis de conduire, l’on pratique un ou plusieurs sports et l’on s’expose au soleil souvent sans protéger correctement ses yeux… », ajoute l’Asnav, en précisant que les plus de 24 ans sont, comme les autres années, les bienvenus pour réaliser également un contrôle visuel.

La liste des opticiens partenaires est accessible sur le site Cmavue.org