16 / 12 / 2019

Le CA réalisé par les magasins du groupe Afflelou s’établit à 818,5 millions d’euros (dont 636,6 M€ en France) pour l’exercice fiscal clos au 31 juillet dernier. Ces chiffres sont en augmentation pour la 4e année consécutive à périmètre constant.

 

Avec des performances commerciales en croissance moyenne de 5,1 % par an, le groupe Afflelou surpasse les évolutions constatées sur ses principaux marchés. Son chiffre d’affaires, 373 millions d’euros sur l’ensemble de l’exercice, est en léger recul (- 1,9 % ; il se montait à 380,3 M€ l’année dernière), en raison d’un changement technique dans l’organisation logistique, explique le communiqué officiel. Le CA au dernier trimestre est resté stable. Dans l’Hexagone, les ventes des points de vente Alain Afflelou et Alain Afflelou Acousticien ont continué leur croissance à hauteur de 4,8 % à périmètre constant, « notamment grâce au succès de la collection de montures et clips Magic », précise l’entreprise.

 

Les réseaux du groupe ont connu quelques changements au cours de l’année écoulée. Au 31 juillet, ils comptaient 1 425 magasins, dont 2 dans chacun de ses nouveaux pays d’implantation, le Koweït et la Colombie. L’entreprise a également poursuivi un travail de rationalisation et d’homogénéisation du périmètre d’Optical Discount. En audio, l’enseigne a conduit une politique de développement rapide : elle comptait 283 points de vente (81 centres exclusifs et 202 corners) en France à fin juillet contre 240 un an plus tôt. Par ailleurs, elle a résilié en Espagne un accord de franchise en audioprothèse entraînant une réduction du périmètre de 18 magasins et annonce envisager un redéploiement rapide dans ce secteur, en suivant le même schéma qu’en France.

 

D’une manière générale, le groupe Afflelou souligne la forte progression des performances dans les aides auditives dont les résultats sont désormais à l’équilibre. « L’année à venir apportera des changements substantiels dans les secteurs optique et d’aides auditives en France, à la fois au plan de la règlementation avec le 100 % santé, mais également avec la révision des partenariats avec les réseaux de soins, a déclaré Didier Pascual, PDG. Nous pensons qu’Alain Afflelou est en bonne position pour affronter ces nouveaux enjeux, tandis que sur les autres territoires, nous entendons poursuivre le développement réussi de notre enseigne historique. »