6 / 04 / 2020

Marcolin a connu en seulement quelques mois une accélération remarquable du développement de son portefeuille et a terminé l’année 2019 avec l’arrivée d’une nouvelle marque de mode.

 

Flashback sur les 6 derniers mois de 2019 : en juin, Marcolin annonce un accord de licence avec Adidas ; en septembre, c’est avec Emilio Pucci que le contrat est reconduit jusqu’en 2024 ; le même mois, le lunetier italien signe pour le design, la production et la distribution des collections féminines Max&Co ; à l’automne, ce sont les collections Omega et Longines qui ont fait leur apparition sur le marché et en novembre, c’est la célèbre marque BMW qui annonçait son arrivée dans le portefeuille de Marcolin à partir de 2020.

A la toute fin de l’année, plus précisément le 17 décembre dernier, Marcolin a signé la licence GCDS (pour “God Can’t Destroy Streetwear”), la marque de vêtements et accessoires, créée en 2015 par les frères Giordano and Giuliano Calza. Après seulement 5 ans d’existence, la marque est aujourd’hui distribuée dans 400 magasins à travers le monde, dont des boutiques en propre à Londres, Hong Kong et bien sûr, Milan, sa ville d’origine.

C’est au mois de septembre dernier, lors du défilé de la marque que l’on a pu voir les premiers modèles issus de cette collaboration. « L’ironie, l’expérimentation et le style urbain sont les éléments clés qui distinguent le cœur et l’âme de GCDS et les nouveaux modèles de lunettes pour le printemps-été 2020 », précise le communiqué.

Massimo Renon, CEO de Marcolin Group, voit dans GCDS, « une marque jeune et polyvalente, une référence sur le segment style urbain de luxe. Avec ce partenariat, le groupe Marcolin franchit une nouvelle étape vers la diversification de son portefeuille ». Les lunettes seront d’abord disponibles au mois d’avril sur le site Internet et les points de vente de la marque, ainsi que certaines plateformes d’e-commerce. La distribution des produits optiques sera mise en place dans la seconde moitié de l’année.