8 / 07 / 2020

Visioptis fêtait en 2019 ses 40 ans d’existence. Connue initialement comme la lunetterie Soïzic, la société est devenue Visioptis, sous l’impulsion de Walter Pirinoli qui en a pris la direction en 1997. Visioptis a fait son succès en développant parallèlement des marques propres, comme Enrico Cecchi ou des licences comme Banana Moon, Vilebrequin ou encore Cremieux 38. En 2015, un partenariat de distribution réciproque a été signé avec Visibilia qui marque le début de la commercialisation des collections Tom Tailor, Betty Barclay, Freeland et Lithe.

 

« Notre positionnement prix, permet pour plus de 90 % de nos collections, d’offrir des produits de grande qualité et sous licence avec peu ou pas de reste à charge, tout en préservant la marge des points de ventes. En 2020, Visioptis mettra en place sur tout le territoire français un second réseau de vente, qui aura pour objectif d’implanter et de développer une partie des nombreuses marques et licences du groupe Visibilia. Ce nouvel essor, nous permettra d’augmenter notre proximité avec nos clients et surtout de nous affirmer comme une alternative sérieuse aux grands groupes qui n’ont de cesse que d’imposer leurs diktats sur des opticiens toujours plus sous pression.

 Visioptis est et restera toujours le partenaire monture des opticiens, quand d’autres ont depuis longtemps et encore plus aujourd’hui un double langage de fournisseurs et concurrents.

Nous ne fabriquons pas des verres ou des lentilles, nous n’avons pas des magasins et nous ne vendons rien sur Internet. Notre seule ambition est de servir nos clients le mieux possible avec des montures de qualité au juste prix », revendique Walter Pirinoli, PDG de Visioptis.