3 / 08 / 2020

Depuis la mise en place de la réforme 100 % santé, un chiffre difficile à prédire inquiète l’ensemble de la filière : combien de porteurs vont réellement choisir de bénéficier d’un équipement du panier A ? En août 2018, Jean-François Tripodi, directeur de Carte Blanche, estimait à 10 % le nombre de clients qui allaient demander l’offre 100 % santé. Qu’en est-il réellement ?

 

Fin février, la plateforme Santéclair dressait son premier bilan de la réforme. En optique, selon les données issues de 46 093 factures, 6 % des équipements facturés sur le premier mois de l’année étaient intégralement composés d’éléments relevant du 100 % santé (verres et monture). Carte Blanche Partenaires, de son côté, annonce pour les mois de janvier et février 2020, un taux de recours à l’offre 100 % santé dans son intégralité de 4,5 %, chez les 7 651 opticiens de son réseau. Les offres panachées avec une monture du panier A et des verres en panier B ou inversement représentent également un taux de 4,5 % des ventes d’équipements optiques. « Ainsi, ce sont 9 % des porteurs de lunettes qui ont choisi une offre intégrant le 100 % santé depuis le début de l’année.

En outre, et conformément à l’étude d’impact réalisée par Carte Blanche Partenaires et publiée en septembre 2018, le panier B, correspondant au marché libre est effectivement sollicité dans 91 % des ventes des équipements optiques », explique le réseau de soins.