4 / 06 / 2020

Suite à l’allocution du Premier ministre qui, samedi 14 mars, a annoncé la fermeture dès ce dimanche des lieux publics « non indispensables » pour endiguer l’épidémie de Covid-19, tous les opticiens s’interrogent depuis sur le statut de leur point de vente dans cette situation de crise sanitaire. La Direction de la Sécurité sociale (DSS) a levé les doutes il y a quelques instants, en confirmant qu’ils peuvent rester ouverts.

 

Dans un courriel transmis aux représentants de la profession et diffusé sur les réseaux sociaux, Mathilde Lignot-Leloup, directrice de la Sécurité sociale, indique clairement que les « centres d’optique » ne sont pas dans le champ des magasins qui doivent fermer en application des consignes du Premier ministre du 14 mars : « Vous devez donc maintenir l’ouverture en mettant en œuvre les gestes barrières et les actions de précaution vis-à-vis des publics vulnérables ».

 

Les centres audio font l’objet du même régime. Le Syndicat national des audioprothésistes français invite cependant les audioprothésistes à fermer leur point de vente dans la semaine à venir

 

Pour rappel, voici les bonnes pratiques à adopter impérativement par vous et l’ensemble de vos équipes pour limiter le risque de transmission du Covid-19 :

  • cesser de faire la bise ou de serrer des mains
  • se laver très régulièrement les mains, avec du savon et pendant une durée minimale de 20 secondes
  • tousser ou éternuer dans le creux de son bras
  • n’utiliser que des mouchoirs à usage unique et les jeter immédiatement après utilisation
  • maintenir une distance d’au moins un mètre, deux si possible, avec toute personne est également nécessaire
  • éviter de se toucher le visage
  • les personnes malades doivent rester chez elles et porter un masque en présence d’autres personnes.