3 / 07 / 2020

Suite à la mise en place des mesures pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, les fabricants de notre filière s’organisent pour proposer un service minimum ou des initiatives pour d’ores et déjà penser à demain.

 

Après Optic 2000, Opal, Caroline Abram, Urband et Safilo, évoqués dans notre dernière news sur le sujet, focus sur de nouvelles initiatives.

Novacel regrette par la force des choses « un service dégradé » afin de respecter « les recommandations nationales de prévention ». Le verrier français a mis en place un service minimum pour les opticiens qui le souhaitent, en conservant 20 % de son activité. Un chiffre qui pourra évoluer en fonction de « la situation dans les prochains jours ». « De ce fait, nous ne livrerons plus ni verres ni contacto, sauf sur demande explicite de nos opticiens partenaires (hormis consignes centrales d’un groupement ou d’une enseigne qui prévaudrait sur les demandes individuelles). Ces demandes de livraisons doivent se faire par mail ou par téléphone : novacel@novacel-optical.com ou au 03 23 83 88 88 (ouvert du lundi au vendredi de 9h00 à 17h00) », précise le verrier.

Nathalie Blanc a décidé d’échanger directement avec les opticiens en leur donnant rendez-vous hier à 17 heures sur sa page Facebook. La créatrice indique deux objectifs à cette démarche : « Savoir comment nous pourrions mettre en place une chaîne de solidarité, mais également aborder un sujet qui me tient à cœur : la nécessité de re-localiser la production en France ». Environ une centaine de professionnels ont participé à ce premier échange, qui sera renouvelé très prochainement.

 

 

Chez Ophtalmic Compagnie, l’activité continue bien évidemment de façon restreinte. « Pour vous permettre de fournir les équipements optiques essentiels dans le cadre du service minimum volontaire, une équipe d’urgence pilote notre unité logistique automatisée afin d’assurer les commandes verres et lentilles passées via Ophtalmic-Espace.fr. Le site est disponible 24h/24. » L’entreprise a également réalisé une vidéo donnant toutes les informations nécessaires.

 

 

Super-Vision assure également un service minimum et maintient les livraisons pour les verres et les lentilles, « qui peuvent être livrés dans les coffres de nuit ». Les opticiens qui souhaitent obtenir leurs commandes de montures et solutions doivent le confirmer auprès du service client de la société. L’entreprise explique également que, grâce au concept gratuit « Ma boutique », les opticiens peuvent facilement mettre en ligne les produits qu’ils souhaitent proposer à leurs clients. Super-Vision pourra expédier à la demande des opticiens, les commandes directement chez le client.