2 / 06 / 2020

Les organisations professionnelles ont proposé un dispositif de service minimum reposant sur le volontariat, uniquement pour ceux qui bénéficieront des équipements de protection contre le Covid-19 (masques, gants et gels hydroalcooliques). Pour l’heure, les opticiens ne font pas partie des professions prioritaires pour la délivrance des masques FFP2 et chirurgicaux en pharmacie. Ils peuvent cependant d’ores et déjà s’enregistrer sur la plateforme recensant les volontaires, pour intégrer le service minimum dès l’acquisition éventuelle des matériels en question.  

 

La Direction générale de la santé (DGS) a publié le 18 mars une information concernant le nouvel envoi de masques chirurgicaux et FFP2 aux officines, destiné à couvrir les besoins des deux prochaines semaines. Un schéma de délivrance est mis en place pour la distribution aux professionnels de santé et les opticiens ne sont pas concernés.

 

Dans les zones d’exposition à risque* l’ordre de délivrance des masques est le suivant – en quantités rationnées : médecins, biologistes médicaux et IDE ; pharmaciens ; sages-femmes ; masseurs-kinésithérapeutes « pour la réalisation des actes prioritaires et non reportables » ; chirurgiens-dentistes pour « assurer les soins les plus urgents » ; services d’aide et de soins à domicile « pour assurer les visites prioritaires » ; prestataires de service et distributeurs de matériel pour « assurer les visites prioritaires ». Dans les autres régions l’ordre est assez similaire : médecins (généralistes ou autres spécialités particulièrement exposées), infirmiers et pharmaciens.

 

Nous vous rappelons que, même si vous ne possédez pas de matériels de protection, vous pouvez vous inscrire dès aujourd’hui sur la plateforme recensant les opticiens volontaires (avant le 22 mars si possible) pour assurer un service minimum (la DSS doit encore se prononcer sur ses modalités mais les inscriptions sont ouvertes depuis hier). Vous serez alors intégré par la suite au dispositif sur votre département, après avoir déclaré la réception du matériel en question.

 

* Au 19 mars 2020 : Ain, Ardèche, Drôme, Haute-Savoie, Loire, Rhône, Savoie, Côte d’Or, Doubs, Haute-Saône, Territoire de Belfort, Saône-et-Loire, Morbihan, Corse, Corse-du-Sud, Haute Corse, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Marne, Meuse, Meurthe et Moselle, Moselle, Vosges, Aisne, Oise, Somme, toute l’Ile-de-France (Essonne, Hauts-de-Seine, Paris, Seine-Saint-Denis, Seine et Marne, Val d’Oise, Val de Marne et Yvelines), Calvados, Lot-et-Garonne, Aude, Hérault, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Hautes-Alpes et Var. Mise à jour de la liste consultable sur le site de Santé publique France.