28 / 09 / 2020

Depuis la dernière intervention du président de la République, tout le monde a associé la date du 11 mai à un probable déconfinement. Pour l’heure, nous ne savons pas quelles règles vont dicter ce déconfinement et devons encore attendre l’intervention d’Édouard Philippe demain, mardi 28 avril 2020, devant l’Assemblée nationale pour en connaître les grandes lignes. Dans notre secteur, les points de vente pourront visiblement rouvrir leurs portes à partir du 11 mai. Pour autant, l’activité en magasin ne pourra pas retrouver de suite, son ancienne normalité. Les trois syndicats d’optique Fnof, Rof et Synom ont réalisé conjointement un guide des règles sanitaires pour les opticiens, diffusé sur Internet.

 

Si pour l’heure les trois syndicats continuent bien entendu de préconiser la fermeture des magasins d’optique, les opticiens commencent d’ores et déjà à préparer la réouverture de leur point de vente. Pour les aider dans cette démarche, les trois organisations « ont élaboré un guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la période post-confinement. Ce guide, un peu volumineux, contient une première partie de recommandations et une seconde partie constituée de propositions d’affiches informatives. Nous vous incitons à en prendre connaissance et à le mettre en œuvre ». Des indications qui leur permettront de savoir quels équipements se procurer ou encore comment repenser la disposition du magasin pour assurer aussi bien la sécurité des employés que les clients.

 

Un document complet sur tous les aspects de la profession

En 35 pages, ce document couvre tous les nouveaux aspects qui vont faire partie de la vie quotidienne des opticiens et de leurs collaborateurs dans leur activité : l’application des gestes barrières, la distanciation sociale, la circulation dans le point de vente, le nombre de porteurs présents à l’intérieur, la désinfection des mains, le port du masque et la protection du visage, l’essayage des montures, la désinfection, les règles d’encaissement et de remise des achats… Bien entendu sont également traités d’autres aspects de la vie du magasin (vestiaires, salle de repos), sans oublier l’atelier, la pratique de la réfraction et de la contactologie. L’exercice de la profession en dehors du point de vente n’est pas oublié. Les visites à domicile, en maison de retraite et lieux assimilés sont également traités dans le détail pour un maximum de sécurité.

Ce document est disponible au téléchargement ici.