16 / 07 / 2020

Kering Eyewear continue le développement de son portefeuille de licences haut de gamme. La filiale du groupe Kering vient en effet de signer un partenariat avec Chloé. Les premières collections issues de cette nouvelle collaboration seront commercialisées au mois de janvier 2021.

Il faudra attendre le début du mois d’octobre pour découvrir les premières collections de lunettes Chloé par Kering, puisqu’elles seront dévoilées au Silmo 2020. Après neuf années d’association avec Marchon, Chloé vient en effet de confier le design, développement, production et distribution de ses lignes Eyewear à Kering Eyewear. Bien entendu, la gamme de produits comprendra une ligne pour les femmes, mais aussi des modèles pour enfants.

Ce partenariat démontre une nouvelle fois les relations étroites Kering et la Compagnie Financière Richemont, qui détient la Maison de mode Chloé. Rappelons qu’en 2017, Richemont confiait à Kering le développement, la fabrication et la distribution des collections Cartier. Dans le même temps, Richemont prenait 30 % du capital de Kering Eyewear. Par la suite, en août 2018, Montblanc, également propriété du groupe Richemont, quittait Marcolin pour rejoindre Kering Eyewear. Après Chloé, on peut donc penser que de nouvelles marques détenues par Richemont dans la mode (Dunhill, Purdey, Serapian, etc.), les montres de luxe (Piaget, Baume & Mercier, Vacheron Constantin, etc.) ou encore la joaillerie (Bucellati, Van Cleef & Arpels) pourront peut-être dans le futur intégrer le portefeuille de Kering.

Ce dernier propose déjà un large choix de marques (Gucci, Cartier, Saint Laurent, Balenciaga, Bottega Veneta, Alexander McQueen, Alaïa, Courrèges, Montblanc, Brioni, Boucheron, Pomellato, McQ, Puma) pour des ventes consolidées d’un montant de 130,1 millions d’euros au premier trimestre 2020.