16 / 07 / 2020

Après une première enquête réalisée début mai, un nouveau sondage d’OpinionWay pour le Gifo confirme la résilience du marché de l’optique : les Français maintiennent leur projet d’achat d’un équipement et le budget prévu. Les porteurs ne sont pas tentés par l’achat en ligne, mais apprécient l’intégration des nouvelles technologies dans leur parcours.

 

La nouvelle enquête, réalisée 6 semaines après le début du déconfinement auprès de 1 537 personnes, montre que seuls 1 à 3 % des Français souhaitent renoncer à leur projet d’achat de lunettes correctrices, de lentilles de contact ou de solaires du fait de la crise sanitaire. Entre 2 et 4% du panel déclarent même que le confinement leur a donné envie d’acheter ce type de produits. La part des consommateurs qui déclarent suspendre leur achat dans l’attente de l’amélioration des conditions sanitaires se limite à 20 %. Côté budget, l’impact de la crise reste modéré sur les achats en optique. En effet, 81 % des porteurs maintiennent leur budget pour l’achat de lunettes correctrices (7 % souhaitent l’augmenter), 77 % pour les solaires (5 % souhaitent l’augmenter) et 61 % pour les lentilles (15 % souhaitent l’augmenter). Plus de 7 sondés sur 10 plébiscitent les produits fabriqués en France et les produits à forte valeur ajoutée.

Parmi les mesures utiles pour favoriser leur retour dans les magasins d’optique, les clients plébiscitent les suivantes :

– garantir la désinfection régulière des lunettes à essayer (88 %) ;

– faire porter un masque aux opticiens (86 %) ;

– proposer un masque ou du gel hydroalcoolique (84 %) ;

– faire porter un masque aux clients (83 %).

 

L’achat en ligne ne séduit pas 

Pour s’équiper en lunettes correctrices ou lentilles de contact, seuls 7 % des personnes interrogées déclarent préférer réaliser leur achat sur Internet (-3 points par rapport au sondage de mai). De nouvelles pratiques développées pendant le confinement suscitent cependant un intérêt certain : pour favoriser le retour des clients en magasin d’optique, 27 % cite l’utilité de la prise de rendez-vous en ligne et 21 % celle des systèmes « click&collect ». Par ailleurs, 31% des personnes interrogées se disent prêtes à recourir à la télémédecine en ophtalmologie. L’enquête du Gifo met enfin en lumière la nécessité d’informer les porteurs sur les prérogatives des opticiens, car plus de la moitié d’entre eux ne connaissaient pas la durée de validité de leur ordonnance et un tiers ignore la possibilité de renouveler leurs lunettes ou leurs lentilles chez un opticien.