4 / 08 / 2020

En juin dernier, lors de la signature de la licence Chloé, nous évoquions le fait que de nouvelles marques du groupe Richemont pourraient dans le futur intégrer le portefeuille de Kering. Nous ne nous sommes pas trompés, puisque la division lunettes du géant du luxe vient d’annoncer récemment l’arrivée de Dunhill au sein de ses collections.

 

Cartier, Alaïa, Monblanc et Chloé ont déjà fait le grand saut. C’est au tour de Dunhill, la maison de mode anglaise propriété de Richemont, de rejoindre Kering Eyewear pour la conception, la production et la distribution au niveau mondial de ses collections de lunettes optiques et solaires. Actuellement chez De Rigo, depuis 5 ans, Dunhill changera de licencié à la fin de l’année 2020. Andrew Maag, le PDG de Dunhill, a d’ailleurs voulu rendre hommage au travail de De Rigo : « Nous sommes reconnaissants pour les 5 années de cette brillante collaboration qui nous a permis d’élever nos collections de lunettes au niveau de la nouvelle direction de la marque ».

Les premières collections entre Dunhill et Kering Eyewear sont d’ores et déjà annoncées pour le printemps-été 2021, avec une attention particulière au marché asiatique, à travers une collection dédiée qui elle, sera disponible dès le mois de janvier prochain.

Robeto Vedovo, président et PDG de Kering Eyewear, a ajouté lors de l’annonce du contrat : « Nous sommes extrêmement fiers de notre nouveau partenariat avec Dunhill, une marque authentique, axée sur le design avec une sophistication sans faille. Je suis convaincu que notre stratégie de relance conduira Dunhill à s’imposer comme la marque de luxe britannique la plus reconnaissable sur le segment des lunettes, en renforçant sa présence dans la région Asie-Pacifique tout en explorant de nouvelles opportunités sur les marchés à forte croissance. Cette nouvelle synergie est également particulièrement appréciée car elle renforce encore davantage l’alliance de Kering Eyewear avec le groupe Richemont. »