7 / 08 / 2020

En mars dernier, quelques jours avant le confinement, avait lieu la réunion de lancement de la plateforme Mimosa Santé pour une phase pilote dans les Hauts-de-France. Ceux qui l’ont ratée peuvent la retrouver en intégralité sur le site https://mimosa-sante.fr

Créée par Edieyes, Mimosa Santé se présente comme une « plateforme santé de confiance en bien commun » qui vise à fluidifier la collaboration entre les ophtalmologistes, opticiens et orthoptistes qui partagent une philosophie commune en plaçant le patient / porteur au cœur de leurs préoccupations. Cet outil propose en particulier la e-prescription (ordonnances et renouvellements de lunettes) et des échanges sécurisés entre les professionnels. Les laboratoires et les Ocam sont intégrés dans la boucle pour accélérer les échanges, tout en respectant bien entendu la législation en vigueur sur la communication des ordonnances et des données médicales.

 

Les premiers tests de mise au point du logiciel métier Oplus, qui équipent 20 % des ophtalmologistes et des orthoptistes ont maintenant commencé, en mettant les bouchées doubles pour rattraper le retard pris en raison du confinement. Les ophtalmologistes ont perçu le bénéfice d’un tel outil dans leur activité : une étude menée après le déconfinement par le Syndicat national des ophtalmologistes montre que 55 % des spécialistes de moins de 50 ans pensent que l’ordonnance dématérialisée et les échanges sécurisés entre professionnels sont essentiels / importants. Une tendance que l’on retrouve aussi bien chez ceux qui travaillent déjà en groupe (51 %) que ceux qui travaillent seuls (34 %).

 

Place aux opticiens…

« Le temps est venu pour les opticiens des Hauts-de-France de se mettre en capacité de participer activement à cette expérience là et de s’accorder avec les ophtalmologistes, notamment pour le renouvellement des équipements, alors que nous aurons un trou de 3 à 4 millions d’ordo d’ici à la fin 2020. Nous n’aurons pas trop des forces des points de vente et des cabinets pour y faire face. Je vous invite à souscrire à mimosa-santé pour engager ce cercle vertueux », explique Jean-Luc Levesque.

Suite à cette première phase dans les Hauts-de-France, Mimosa Santé sera déployée par la suite sur l’ensemble du territoire. Les opticiens qui souhaitent plus d’informations ou échanger avec les équipes Mimosa pourront se rendre sur le stand Hall 6 H115 au Silmo.