22 / 09 / 2020

A l’occasion du E-Congrès de la SFO (Société française d’ophtalmologie), qui s’est tenu les 5 et 6 septembre, Hoya a présenté son verre MiyoSmart, qui promet de freiner la progression de la myopie de 60 % chez les enfants.

 

Face à l’augmentation de la prévalence de la myopie, qui pourrait toucher 5 milliards de personnes dans le monde d’ici 2050, les industriels de l’optique mettent au point des solutions visant à limiter son incidence chez les enfants. C’est dans cette démarche que s’inscrit Hoya avec le verre MiyoSmart. Celui-ci repose sur la technologie D.I.M.S. (Defocus lncorporated Multiple Segments). Elle intègre une zone optique centrale (9,4 mm de diamètre) pour corriger l’erreur de réfraction et des multiples segments de défocalisation (sur 33 mm de diamètre) entourant uniformément la zone centrale (jusqu’à la périphérie médiane) du verre pour contrôler la progression de la myopie. Ce système assure à la fois une vision nette et une défocalisation myopique simultanément à toutes les distances. Selon les études citées par Hoya, dont un essai de 2 ans, la technologie D.I.M.S. freine, en moyenne, de 59 % la progression de la myopie et de 60 % la croissance axiale lente des yeux.

Ce verre étant destiné à être porté par des enfants, Hoya a choisi, pour le concevoir, un matériau réputé pour sa résistance, le polycarbonate 1.59, qui protège également contre les UV. MiyoSmart est disponible dans les puissances de 0 à -10D (cylindre jusqu’à -4D).

 

MiyoSmart technologie DIMS