24 / 09 / 2020

La société Tessan, spécialisée dans les solutions phygitales de télémédecine, a mis au point un système connecté et automatisé pour des téléconsultations ophtalmologiques depuis les magasins d’optique.

 

Face à des délais de rendez-vous qui s’améliorent mais toujours importants et à la hausse de la demande en soins visuels, l’accès aux soins ophtalmologiques est un vrai défi de santé publique. La start-up Tessan espère y répondre avec une table de télé-ophtalmologie connectée, installée directement chez les opticiens. Celle-ci permet une téléconsultation via un système ergonomique et intuitif pour le patient, et un matériel certifié pilotable manuellement ou à distance par les orthoptistes et ophtalmologistes. Ce dispositif « répond à la pénurie de professionnels de santé visuelle en France, diminue considérablement le temps d’attente d’accès à un ophtalmologiste, tout en s’appuyant sur le réseau existant d’opticiens », commente la jeune société.

 

Concrètement, le plateau de téléconsultation intègre la réfraction oculaire, le bilan de la cornée (mesure du rayon de courbure de la cornée, de son épaisseur, de sa pression intra-oculaire), et le bilan de la rétine. Ces examens sont réalisés par trois dispositifs médicaux connectés :

  • quatre appareils en un (autoréfracto-kérato-tono-pachymètre et topographe cornéen)
  • un rétinographe non mydriatique
  • un réfracteur avec frontofocomètre

 

Tessan annonce le lancement de cette table de télé-ophtalmologie ce mois de septembre, chez une vingtaine d’opticiens partenaires. La société compte aujourd’hui plus de 85 cabines de téléconsultation en France, en pharmacies et mairies. Selon une enquête réalisée auprès de 3 000 patients ayant eu recours à une téléconsultation sur un de ces dispositifs en 2020, 95 % d’entre eux recommanderaient ce service à leurs proches.